Histoire@Politique : Politique, culture et société

Le dossier

Territoires, politique et pollution

Coordination : Stéphane Frioux

Du canal de Roubaix à l’insalubrité de la vallée de l’Espierre. Une histoire environnementale du contrôle de l’eau par les industriels de Roubaix au XIXe siècle

Yaël Gagnepain

La ville de Roubaix, et sa voisine Tourcoing, connaissent tout au long du XIXe siècle un développement industriel peu comparable en France. Cependant les projets industriels furent entravés par des pénuries d’eau récurrentes. Pour pallier ce manque, la ville de Roubaix s’est efforcée d’importer de l’eau depuis la Lys, la Marque ou l’Escaut. Nous traitons ici de la construction des canaux de Roubaix et de l’Espierre, ainsi que de leur exploitation. Nous nous demandons en quoi ils sont notamment des outils pour le contrôle de l’eau au profit des industriels roubaisiens. Nous avançons la thèse selon laquelle ces aménagements, avec d’autres, ont été à l’origine d’un déséquilibre hydrographique qui a ravagé la vallée de l’Espierre en l’inondant de boues pestilentielles chargées des résidus des fabriques textiles des agglomérations. C’est seulement en faisant dialoguer la question de l’appropriation de la ressource en eau avec l’histoire de ces aménagements et en prenant en compte les enjeux politiques et économiques de la région qu’il nous paraît possible d’écrire une histoire environnementale des dommages causés à la vallée de l’Espierre.


Le bruit de la circulation et l’invention de la pollution sonore dans les villes occidentales des années 1930, entre tournant matériel et évolution des sensibilités

Tristan Loubes

Cet article revient sur les connaissances établies en histoire concernant le rapport des sociétés urbaines à la pollution sonore au début du XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe. Il s’agit de remettre en perspective l’idée selon laquelle la multiplication de nouvelles législations concernant les nuisances sonores pendant les années 1930 est essentiellement due à une évolution des mentalités et des perceptions sociales du bruit, en la mettant en regard avec l’augmentation objective des nuisances sonores entraînée notamment par le développement de la circulation automobile.


L’État face aux débordements industriels : la gestion politique des pollutions de l’eau du complexe pétrochimique de Lacq (1957-1968)

Renaud Hourcade

Exploité à partir de 1957 par la Société nationale des pétroles d’Aquitaine, le gisement de gaz naturel de Lacq, dans les Basses-Pyrénées, a joué un rôle important dans le développement d’une industrie pétrochimique nationale. Mais par ses multiples pollutions, il a aussi dégradé la rivière qui coule à proximité, le gave de Pau. Cet article retrace la manière dont cette question des pollutions aquatiques s’est imposée à l’agenda des pouvoirs publics, à la fin des années 1950, et analyse les dispositifs de gouvernement mis en œuvre pour y répondre. Il relève les protestations auxquelles l’action accommodante des pouvoirs publics a donné lieu, non seulement de la part de certains pêcheurs mais également de la part des élus du territoire.


Genèse et application de la loi de 1961 sur la pollution atmosphérique

Stéphane Frioux

La loi de 1961 s’inscrit dans le prolongement d’une mobilisation d’acteurs qui, tous, cherchent à stimuler les pouvoirs publics. L’examen des débats parlementaires invite à interpréter le vote de cette loi comme une occasion manquée par les personnels de la santé publique qui s’étaient organisés depuis le milieu des années 1950, au profit des intérêts économiques du secteur énergétique. Les suites de la loi ont été décevantes, à travers une application limitée thématiquement, et géographiquement (Paris) jusqu’en 1974. Les hygiénistes se sont largement repliés sur le domaine de la mesure, et les intérêts industriels ont su peser politiquement pour éviter des textes trop restrictifs.


Aménager la ville dans le périmètre des usines à risque. Petit-Quevilly et Lubrizol dans les années 1990

Loïc Vadelorge

Installée à la limite de Rouen et de la commune ouvrière de Petit-Quevilly en 1954, l’usine Lubrizol s’est régulièrement développée, en dépit d’incidents industriels récurrents et des nuisances qu’elle engendre pour la population. Ce paradoxe, classique dans l’histoire du gouvernement du risque industriel, a des conséquences tangibles au moment des scrutins municipaux. Il repose sur la construction régulière de compromis entre protection sanitaire et protection économique et sociale de la population. À l’heure de la décentralisation qui voit l’arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération d’élus locaux, ce compromis aurait pu être renégocié entre la préfecture, les services du ministère de l’Équipement et les villes. La marge de manœuvre des aménageurs publics reste cependant extrêmement réduite et le destin des zones industrielles à risque repose finalement sur les stratégies des entreprises.


Gestion des ordures ménagères et fabrique du territoire lyonnais au cours des années 1950-1960

Yann Brunet

Les décennies d’après Seconde Guerre mondiale ont été marquées en France par une forte croissance urbaine et démographique. Cette dynamique a eu pour conséquence de mettre à mal la manière dont les collectivités locales géraient leurs ordures ménagères. Par ailleurs, la fin des années 1950-1960 est marquée par la volonté du pouvoir central de réformer l’organisation administrative du territoire. L’étude de la territorialisation de la politique des déchets au sein de l’agglomération lyonnaise à la veille de la création de la communauté urbaine de Lyon (1969) témoigne des multiples obstacles posés par les services urbains à sa réalisation.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Samuel Boussion, Mathias Gardet, Martine Ruchat, L’Internationale des républiques d’enfants, 1939-1955
  • Au cours de l’été 1948, soit près de trois ans après la (...)
  • lire la suite
  • • Nadège Ragaru, « Et les Juifs bulgares furent sauvés… » Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie
  • En 1941, la Bulgarie, alliée de l’Allemagne nazie, profite de (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Henning, Le radicalisme d’Édouard Herriot et la crise des institutions (1905-1954)
  •   Cet ouvrage est la publication de la thèse d’histoire constitutionnelle (...)
  • lire la suite
  • • Benjamin Stora, rapport sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie »
  • Benjamin Stora, Les questions mémorielles portant sur la (...)
  • lire la suite
  • • Sandrine Kott, Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide
  • Une histoire transnationale, non militaire et à parts égales de (...)
  • lire la suite
  • • Tommaso Milani, Hendrik de Man and Social Democracy: The Idea of Planning in Western Europe, 1914-1940
  • De la fin du XIXe siècle à la veille de la (...)
  • lire la suite
  • • Geneviève Dreyfus-Armand, Septfonds, 1939-1944. Dans l’archipel des camps français
  • Le camp de Septfonds (Tarn-et-Garonne) est l’un des nombreux (...)
  • lire la suite
  • • Alya Aglan, La France inverse. La guerre de Vichy 1940-1945
  • Alya Aglan offre ici la synthèse la plus à jour sur la France (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Marc Lazar (eds.), European Socialists and the State in the Twentieth and Twenty-First Centuries
  • It is a commonplace in American political discourse that (...)
  • lire la suite
  • • Craig L. Symonds, Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale
  • Craig L. Symonds, ancien professeur d’histoire à l’US Naval War College, (...)
  • lire la suite
  • • Autour du congrès de Tours
  • Véronique Fau-Vincenti, Frédérick Genevée, Éric Lafon, Aux alentours du (...)
  • lire la suite
  • • Ève Fouilleux, Laura Michel (dir.), Quand l’alimentation se fait politique(s)
  • La pandémie mondiale a rappelé en 2020 combien l’approvisionnement alimentaire (...)
  • lire la suite
  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670