Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Souveraineté eurasienne : un régime, une proposition, un exemple

Jane Burbank

Cet article propose et définit un type de souveraineté appelé « régime de souveraineté eurasienne ». L'interprétation se fonde sur une analyse, dans la très longue durée (du XIe siècle à nos jours), d’un mode de gouvernement s’exerçant dans une région stratégique pour l’affirmation de l’autorité politique russe, celle de Kazan et de ses environs. Les attributs principaux de ce régime sont le pouvoir supérieur du souverain (le khan, l’empereur), souvent issu d’un peuple étranger à la région ; la normalité des différences culturelles entre groupes de sujets; la gouvernance au moyen d’intermédiaires (conseils de villes, chefs de clans, autorités religieuses, et autres pouvoirs locaux); les relations personnelles, contractuelles et souples avec les pouvoirs "externes" le long de frontières mouvantes et, verticalement, dans les hiérarchies des serviteurs; la précarité des élites autour du souverain; et la pratique de révision des règlements ("a politics of re-making the rules"). La souveraineté est préservée et animée par les élites précaires qui s’engagent à la réfection des règles du jeu. La renégociation continue des contrôles sur multiples unités sociales et économiques par les élites autour du grand chef maintien et renforce le régime de souveraineté eurasienne.


Réinventer la commune ? Genèse de la commune mixte, une structure administrative inédite dans l’Algérie coloniale

Christine Mussard

Dans l’Algérie française de la fin des années 1860, l’État est à la recherche d’une organisation administrative du territoire conquis. Plusieurs formes communales se développent et parmi elles, la commune mixte. Pour ses concepteurs, la création de cette entité a une visée singulière : étendre la colonisation dans l’intérieur du pays par l’accroissement du peuplement européen dans des villages ; favoriser le contact colons/colonisés et le développement d’une « éducation civique » de ces derniers. C’est donc une construction transitoire vers la commune de plein exercice, telle qu’elle existe en métropole.


Les années 68 : moment programmatique. Le PCF et la CDU à la recherche de l’avenir

Mathieu Dubois

Les « années 68 » ont constitué dans la plupart des partis politiques d’Europe de l’Ouest un moment programmatique. Le nombre sans précédent et l’importance historique des programmes rédigés alors reflètent la volonté des partis de réagir à la « crise du temps » caractéristique de la période et au défi politique lancé par les mouvements étudiants en réaffirmant leur rôle social à travers leur capacité à proposer un projet d’avenir. Jamais les programmes ne tinrent une place aussi déterminante dans la propagande et l’activité militante, devenant un élément majeur de la transformation de l’engagement politique. Cet article propose une lecture alternative des programmes à l’aune du rapport au temps et d’une comparaison transnationale des évolutions du PCF et de la CDU, deux partis aux cultures nationales et partisanes opposées, mais au sein desquels le programme commun de gouvernement de la gauche (1972) et le Programme fondamental de la CDU (1978) jouèrent un rôle en bien des points similaire, réintroduisant au cœur de la politique la question du projet.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique désormais sur Open Editions Journals
  •   (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Samuel Boussion, Mathias Gardet, Martine Ruchat, L’Internationale des républiques d’enfants, 1939-1955
  • Au cours de l’été 1948, soit près de trois ans après la (...)
  • lire la suite
  • • Nadège Ragaru, « Et les Juifs bulgares furent sauvés… » Une histoire des savoirs sur la Shoah en Bulgarie
  • En 1941, la Bulgarie, alliée de l’Allemagne nazie, profite de (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Henning, Le radicalisme d’Édouard Herriot et la crise des institutions (1905-1954)
  •   Cet ouvrage est la publication de la thèse d’histoire constitutionnelle (...)
  • lire la suite
  • • Benjamin Stora, rapport sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie »
  • Benjamin Stora, Les questions mémorielles portant sur la (...)
  • lire la suite
  • • Sandrine Kott, Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide
  • Une histoire transnationale, non militaire et à parts égales de (...)
  • lire la suite
  • • Tommaso Milani, Hendrik de Man and Social Democracy: The Idea of Planning in Western Europe, 1914-1940
  • De la fin du XIXe siècle à la veille de la (...)
  • lire la suite
  • • Geneviève Dreyfus-Armand, Septfonds, 1939-1944. Dans l’archipel des camps français
  • Le camp de Septfonds (Tarn-et-Garonne) est l’un des nombreux (...)
  • lire la suite
  • • Alya Aglan, La France inverse. La guerre de Vichy 1940-1945
  • Alya Aglan offre ici la synthèse la plus à jour sur la France (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Marc Lazar (eds.), European Socialists and the State in the Twentieth and Twenty-First Centuries
  • It is a commonplace in American political discourse that (...)
  • lire la suite
  • • Craig L. Symonds, Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale
  • Craig L. Symonds, ancien professeur d’histoire à l’US Naval War College, (...)
  • lire la suite
  • • Autour du congrès de Tours
  • Véronique Fau-Vincenti, Frédérick Genevée, Éric Lafon, Aux alentours du (...)
  • lire la suite
  • • Ève Fouilleux, Laura Michel (dir.), Quand l’alimentation se fait politique(s)
  • La pandémie mondiale a rappelé en 2020 combien l’approvisionnement alimentaire (...)
  • lire la suite
  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670