Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Le « refus du refus » en 1917. Les non-mutins du 129e régiment d'infanterie face aux soldats mutinés

Galit Haddad

L’historiographie de la Grande Guerre connaît, au cours de ces dernières années, un net regain d’intérêt pour les mutineries de 1917 au sein de l’armée française. Cet intérêt reste néanmoins focalisé sur la protestation elle-même (actes et discours), sur les soldats mutinés et sur les mesures prises par la justice militaire à leur égard. L’objectif de cet article consiste à mettre l’accent sur un aspect trop peu étudié de cette question : la réception des actes de rébellion par les soldats qui en sont restés à l’écart et le regard qu’ils portent sur le refus d’obéissance de leurs compagnons d’armes.


Pierre Brossolette : from Pacifism to Resistance

Guillaume Piketty

From the early nineteen-twenties until his death in 1944, Pierre Brossolette thought ceaselessly about war. He passed by stages from an “idealism” of peace (Michael Howard, 2002) to a partisan support for war. Then he became a warrior himself. By the time of his heroic death for the liberation of France, he had become its eulogist. Dense and sometimes astonishing, his trajectory is an example of the way in which several French intellectuals who participated in the resistance lived and conceived the “warrior phenomenon” before and during les années noires.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670