Histoire@Politique : Politique, culture et société

MaillageCette rubrique présente un inventaire raisonné et commenté de liens vers des sites Internet de Centres de recherche et de départements d’histoire contemporaine répartis entre les différents continents.

Centre d'études historiques du Colegio de Mexico (CEH)

Patrick Clastres

Le Collège du Mexique est une institution publique de type universitaire en charge de la recherche en sciences humaines et sociales, fondée en 1940 par le gouvernement fédéral, la Banque du Mexique, l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) et le Fonds de Culture économique. Constitué au sein du Colegio en 1941, le Centre d’études historiques a en charge l’animation de la recherche historique de haut niveau, l’encadrement de doctorants et la publication de la revue de référence Historia Mexicana éditée depuis 1951.

Sept séminaires de recherche organisent la vie scientifique du Centre : histoire des institutions politiques, en l’occurrence histoire de la formation politique du Mexique du XVIe-XXe siècles, histoire économique, histoire des institutions économiques, histoire intellectuelle de l’Amérique latine, histoire sociale, histoire des relations entre Mexique et Espagne, histoire de la vie quotidienne.

Le séminaire d’histoire intellectuelle de l’Amérique latine aux XIXe et XXe siècles existe depuis 2001. Un ensemble d’ouvrages des années 1890-1940 dénonçant l’impérialisme américain se trouve en ligne avec leurs présentations critiques. Également accessible, une bibliographie exhaustive, ou bien le cours 2008 en format vidéo de Carlos Marichal Salinas. Sans oublier les interventions des chercheurs depuis 2002 disponibles en version pdf.

Chercheurs du Colegio spécialisés en histoire politique contemporaine

Luis Aboites : peuplement et colonisation agraire, politiques de l’eau, frontière du Nord mexicain.

Romana Falcón : pouvoir vu d’en bas et depuis les marges, résistances et mouvements populaires paysans et indigènes, réseaux clientélaires.

Javier Garciadiego : histoire politique et culturelle, révolution mexicaine, rustres et savants.

Alicia Hernández : histoire nationale et régionale, cultures politiques.

Clara Eugenia Lida : mouvements sociaux et socialistes européens au XIXe siècle, exilés politiques espagnols.

Carlos Marichal : histoire économique, banques et crédit, impôts et politique.

Guilermo Palacios : question agraire, histoire intellectuelle, imaginaire et culture en Amérique latine.

Ariel Rodríguez Kuri : politiques urbaines, histoire intellectuelle, science et philosophie, Mexico 1968.

Anne Staples : XIXe siècle, Église, éducation, femmes et famille.

Elías Trabulse : science et technologie (XVI-XXe siècles), art et science, révolution française au Mexique.

Josefina Zoraida Vásquez : histoire politique et diplomatique, relations entre Mexique et États-Unis, Mexique et le reste du monde, fédéralisme mexicain.

Juan Pedro Viqueira : histoire social et politique du Chiapas.

Guillermo Zermeño : théorie de l’histoire, historiographie, histoire culturelle.

Comité mexicain des sciences historiques et Académie mexicaine d’histoire

Depuis 1966, les historiens mexicains sont regroupés en une association nationale, membre, à ce titre, du Comité international des sciences historiques : le Comité mexicain des sciences historiques.

Il existe, en outre, une Académie mexicaine d’histoire, liée à l’Académie royale de Madrid, qui regroupe trente historiens dont plusieurs spécialistes d’histoire politique ou culturelle :

Manuel Ceballos Ramírez : Mexique, fin XIXe siècle/années 1930, Église catholique, démocratie chrétienne, Rerum Novarum, frontière avec les États-Unis ;

Clementina Díaz y de Ovando : Mexique, XIXe siècle, presse, publicité, patrimoine archéologique ;

Moises González Navarro : pensée politique mexicaine, race et terre, société et politique, étrangers au Mexique et Mexicains à l’étranger ;

Virginia Guedea : processus politiques de l’indépendance mexicaine ;

Álvaro Matute Aguirre : révolution mexicaine, vie politique et culturelle, positivisme mexicain, écriture de l’histoire ;

Jean Meyer : révolution mexicaine, Église et État, problèmes agraires, sinarquisme ;

David Piñera Ramírez : frontière nord-mexicaine, Tijuana, enseignement supérieur mexicain ;

Ida Rodríguez Prampolini : critique d’art mexicaine XIXe siècle, surréalisme et art fantastique au Mexique, canon de beauté américaine.

Patrick Clastres

 


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Jérôme Henning, Le radicalisme d’Édouard Herriot et la crise des institutions (1905-1954)
  •   Cet ouvrage est la publication de la thèse d’histoire constitutionnelle (...)
  • lire la suite
  • • Benjamin Stora, rapport sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie »
  • Benjamin Stora, Les questions mémorielles portant sur la (...)
  • lire la suite
  • • Sandrine Kott, Organiser le monde. Une autre histoire de la guerre froide
  • Une histoire transnationale, non militaire et à parts égales de (...)
  • lire la suite
  • • Tommaso Milani, Hendrik de Man and Social Democracy: The Idea of Planning in Western Europe, 1914-1940
  • De la fin du XIXe siècle à la veille de la (...)
  • lire la suite
  • • Geneviève Dreyfus-Armand, Septfonds, 1939-1944. Dans l’archipel des camps français
  • Le camp de Septfonds (Tarn-et-Garonne) est l’un des nombreux (...)
  • lire la suite
  • • Alya Aglan, La France inverse. La guerre de Vichy 1940-1945
  • Alya Aglan offre ici la synthèse la plus à jour sur la France (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Marc Lazar (eds.), European Socialists and the State in the Twentieth and Twenty-First Centuries
  • It is a commonplace in American political discourse that (...)
  • lire la suite
  • • Craig L. Symonds, Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale
  • Craig L. Symonds, ancien professeur d’histoire à l’US Naval War College, (...)
  • lire la suite
  • • Autour du congrès de Tours
  • Véronique Fau-Vincenti, Frédérick Genevée, Éric Lafon, Aux alentours du (...)
  • lire la suite
  • • Ève Fouilleux, Laura Michel (dir.), Quand l’alimentation se fait politique(s)
  • La pandémie mondiale a rappelé en 2020 combien l’approvisionnement alimentaire (...)
  • lire la suite
  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670