Histoire@Politique : Politique, culture et société

Pistes & débats

Developing Civilisation? Imperial Internationalism at the League of Nations (1920s-1930s)

Miguel Bandeira Jerónimo

Cet article fait partie intégrante du dossier « De la "mission civilisatrice" à l'aide internationale dans les pays du Sud : pratiques et reconfigurations au XXe siècle ».

Après la Première Guerre mondiale, le processus d’internationalisation des affaires coloniales s’intensifie et entraîne le renouvellement de l’imaginaire politique impérial et une volonté de transformer les discours et les pratiques de la domination coloniale. La Société des Nations, ses institutions spécialisées ainsi que leurs nombreuses commissions s’engagent dans l’élaboration et l’institutionnalisation de concepts, de doctrines, de normes et de politiques ayant pour objectif de redéfinir la gouvernance coloniale. Les débats portent sur la conception de nouveaux « standards de civilisation », mis en place plus de jure que de facto. Le sens et les implications du devoir de tutelle et de « civilisation », la définition du « bon » gouvernement colonial, la question de la race ou encore celle de l’esclavage se trouvent notamment au cœur des polémiques. En se basant sur l’étude détaillée des rencontres des Commissions des mandats et de l’esclavage de la Société de Nations, ainsi que sur celles du Comité d’experts sur le travail indigène de l’Organisation Internationale du Travail, le présent article analyse la portée et les multiples manifestations de cet « internationalisme impérial », en particulier en Afrique. Il met plus particulièrement l’accent sur les intersections entre les projets internationalistes et impériaux, ainsi que sur les institutions et les acteurs individuels qui les portent.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Marie Moutier-Bitan, Les champs de la Shoah. L’extermination des Juifs en Union soviétique occupée 1941-1944
  • Alors que la connaissance historique autour de la Shoah et (...)
  • lire la suite
  • • Łukasz Stanek, Architecture in Global Socialism : Eastern Europe, West Africa and the Middle East in the Cold War
  • Depuis la synthèse rédigée en 2011 par David Engerman[1], (...)
  • lire la suite
  • • Relire Tardieu et le comprendre
  • André Tardieu, La paix, Paris, Perrin, 2019, préface de Georges (...)
  • lire la suite
  • • Offenser le chef de l’État en France
  • L’imposant volume proposé par le professeur de droit public (...)
  • lire la suite
  • • Une loi pour les archives : l’étape majeure de 1979 en France
  • Si la loi du 3 janvier 1979 sur les archives a (...)
  • lire la suite
  • • Paul Vaillant-Couturier l’écrivain
  • L’ouvrage Paul Vaillant-Couturier : écriture et politique publié aux Éditions (...)
  • lire la suite
  • La Llorona de Jayro Bustamante (2019)
  • Les dictatures latino-américaines ont toujours été une source d’inspiration (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Pozzi (dir.), De l’attachée de presse au conseiller en communication. Pour une histoire des spin doctors
  • Cet ouvrage dirigé par Jérôme Pozzi est issu d’une journée (...)
  • lire la suite
  • • Xavier Paulès, La République de Chine. Histoire générale de la Chine (1912-1949)
  • Ses lecteurs sauront d’emblée gré à Xavier Paulès du (...)
  • lire la suite
  • • Catherine Davies, Transatlantic Speculations. Globalization and the Panics of 1873
  • La crise financière de 2007-2008 a, par son caractère inattendu, (...)
  • lire la suite
  • Œuvres de Jean Jaurès
  • Lire Jaurès dans le texte, au jour le jour, comme nous y (...)
  • lire la suite
  • • Jean Baubérot, La loi de 1905 n’aura pas lieu, tome 1 : L’impossible loi de liberté (1902-1905)
  • Cet ouvrage constitue la première pierre d’une entreprise historiographique (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670