Histoire@Politique : Politique, culture et société

Le dossier

De la « mission civilisatrice » à l’aide internationale dans les pays du Sud : acteurs, pratiques et reconfigurations au XXe siècle

Coordination : Marie-Luce Desgrandchamps et Damiano Matasci

Éducation et panaméricanisme : entre construction de l’empire informel des États-Unis et affirmation de l’Amérique latine

Juliette Dumont

Cet article a pour objet les initiatives et actions de l’Union panaméricaine dans le domaine de l’éducation. Cet organisme se dote en effet d’une section dédiée à cette question, entérinant de la sorte l’intérêt qu’elle soulève dans les pays d’Amérique latine, mais aussi dans un nombre croissant d’universités étatsuniennes et chez une catégorie d’acteurs appelée à être de plus en plus présente dans les relations entre les États-Unis et le sous-continent : les fondations philanthropiques. Notre propos est de montrer que cette dynamique s’insère dans un double processus : d’une part, la construction de l’« empire informel » étatsunien, pour reprendre les analyses de l’historien argentin Ricardo Salvatore ; d’autre part, l’affirmation des intérêts latino-américains.

Mots clés : éducation ; panaméricanisme ; Amérique latine ; fondations philanthropiques ; impérialisme.


D’un village à l’État. Les laboratoires de la reconstruction rurale de James Yen en Chine et ses soutiens américains (1926-1950)

Yi-Tang Lin

En mobilisant des fonds d’archives issus de deux continents et en adoptant une approche de longue durée, incluant la décennie de Nankin (1927-1937), la seconde guerre sino-japonaise (1937-1945) et la guerre civile chinoise (1927-1949), cet article étudie comment l’idée et l’action de reconstruction rurale en Chine, promues par James Yen, ont survécu à cette période troublée et ont été transformées à travers les collaborations successives avec ses soutiens américains (Milbank Memorial Fund, Fondation Rockefeller et aide officielle des États-Unis). La recherche s’intéresse notamment aux usages du terme « laboratoire » en tant que rhétorique apparaissant par intermittence dans les demandes de financement et mobilisée pour désigner un concept en réalité de moins en moins appliqué dans les programmes de développement.


Entre ambitions universalistes et préjugés raciaux. La mission du Comité international de la Croix-Rouge en Afrique méridionale et centrale au début des années 1960

Marie-Luce Desgrandchamps

Cet article analyse la façon dont le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) envisageait le développement de ses activités en Afrique subsaharienne au début des années 1960. En se penchant plus spécifiquement sur « la mission Gonard », une mission réalisée par deux représentants de l’organisation dans la région en 1962, il met en lumière les ambivalences du CICR de l’époque. Si l’inclusion des populations noires africaines dans son champ d’action répondait aux principes d’impartialité, d’humanité, de neutralité et d’universalité de la Croix-Rouge, elle entrait parfois en contradiction avec les préjugés raciaux qui imprégnaient encore certains membres de l’organisation. Non sans rappeler dans une certaine mesure la rhétorique du « fardeau de l’homme blanc », les activités entreprises à la suite de cette mission firent de l’Afrique subsaharienne un terrain d’action à part entière. Elles illustrent à la fois l’héritage colonial dont fut porteur l’humanitaire et les spécificités d’un mouvement qui sut s’adapter à la fin des empires.


Relief, Development and the Eritrean War of Independence: Subverting the Anti-politics Machine

Eleanor Davey

Cet article retrace l’histoire d’un collectif d’agences humanitaires ayant brièvement opéré entre les années 1980 et le début des années 1990 : le Eritrea Inter Agency Consortium (EIAC). Au cours de la guerre civile qui aboutit à l’indépendance de l’Érythrée, ce groupe, composé essentiellement d’organisations européennes, facilita l’envoi de secours et la mise en place d’une aide au développement à destination de cette région. Ces opérations furent montées en partenariat avec le mouvement de libération de l’Érythrée, et plus particulièrement avec sa branche humanitaire – l’Eritrean Relief Association (ERA) –, mais aussi avec le Front populaire de libération de l’Érythrée (FPLE) lui-même. Cet article examine le travail mené par le Eritrea Inter Agency Consortium – ses débuts, ses relations avec les interlocuteurs érythréens et les défis auxquels il fut confronté lors du développement de ses programmes. Il met notamment en lumière la manière dont la politique de libération nationale fut débattue et les modalités de la campagne menée au nom de l’Érythrée.


Les fondations politiques et leur rôle dans la politique du développement allemande en Afrique depuis le début des années 1960. État de la recherche et perspectives de réflexion

Lucile Dreidemy

Cet article est consacré au rôle des fondations politiques dans les politiques de développement menées par l’Allemagne en Afrique depuis les années 1960. Après quelques précisions nécessaires sur le statut particulier de ces organismes parapublics, l’étude montre comment le discours des fondations sur leur engagement en Afrique a influencé l’historiographie, même s’il commence à être remis en question par des observateurs plus critiques. En ressortent de nouvelles pistes de réflexion, tant sur les réseaux transnationaux de l’assistance démocratique dont les fondations politiques sont partie prenante, que plus généralement sur la problématique de l’asymétrie des pouvoirs dans les politiques de « coopération » et de développement menées en Afrique par l’Allemagne en particulier, et par les puissances occidentales en général.


The « Least Irresponsible Organization »: the Portuguese Colonial Question and the International Labour Organization (1945-1962)

José Pedro Monteiro

Cet article se focalise sur les relations entre l’empire portugais et l’Organisation internationale du Travail (OIT) concernant la problématique du travail en situation coloniale. En se rapportant à des processus similaires dans d’autres contextes impériaux, il examine deux questions fondamentales. Premièrement, l’impact des débats internationaux sur la question plus large de la légitimité des empires. L’enjeu est ici de savoir comment les dynamiques internationales ont façonné les stratégies de résistance et de contestation anticoloniale. Deuxièmement, l’article analyse la manière dont l’établissement de normes et la réalisation d’enquêtes par l’OIT a conditionné tant les organismes politiques impériaux que les réalités coloniales, y compris lorsque cela n’a pas entrainé, sur le terrain, des transformations concrètes ou visibles en matière de règles ou de pratiques.


« Un rendez-vous africain ». L’Unesco, la fin des empires coloniaux et le plan d’Addis-Abeba (1945-1961)

Damiano Matasci

 En examinant la genèse du plan d’Addis-Abeba, un ambitieux programme d’expansion éducative élaboré en 1961, cet article s’intéresse aux ambiguïtés qui caractérisent l’action de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) en Afrique subsaharienne après la Deuxième Guerre mondiale. Il met en lumière, d’une part, les rivalités qui émaillèrent les relations entre cet organisme onusien et les administrations coloniales européennes au cours des années 1950. D’autre part, il montre comment l’Unesco parvint à profiter des marges de manœuvre rendues possibles par la décolonisation pour s’imposer comme un acteur clé des politiques éducatives en Afrique. L’article offre ainsi un éclairage original sur le processus d’internationalisation du colonialisme ainsi que sur les controverses qui accompagnèrent la mise en place des premiers programmes d’aide au développement par l’éducation sur le continent.


Planning the Needs of Children in the Global South: UNICEF’s Contribution to the Development Debate during the 1960s

Angela Villani

Cet article analyse pourquoi et comment, au cours des années 1960 et 1970, l’UNICEF contribua à souligner l’importance des services sociaux pour la maternité et l’enfance dans le cadre des programmes de développement nationaux et internationaux. Pendant la Première Décennie des Nations unies pour le développement, cette organisation devint en effet plus attentive aux dimensions économiques et sociales des politiques développementalistes, élargissant ses domaines d’intervention à de nouveaux champs, tels que l’éducation et la planification familiale. L’UNICEF réorienta ainsi définitivement sa mission originelle de secours humanitaire aux mères et aux enfants vers l’assistance technique aux pays du Sud, avec pour but de diffuser dans les pays bénéficiaires un certain modèle de protection sociale.


Humanitaire provincial et internationalisme : Elizabeth Wilson et Hudfam, 1943-1990

Bertrand Taithe

Cet article explore le lien entre internationalisme et mobilisation locale à travers le cas de l’activiste pacifiste et humanitaire Elizabeth Wilson, établie à Huddersfield (Royaume-Uni) entre 1943 et 1990. Personnalité locale importante, elle fit le lien entre une organisation locale – Hudfam – et une organisation internationale – Oxfam. Son parcours singulier et les rapports étroits qu’elle entretenait avec le pacifisme quaker font d’Elizabeth Wilson un exemple d’humanitaire provincial ancré dans les grands débats de son époque. Cette étude biographique fait partie d’un projet plus vaste portant sur l’analyse de l’humanitaire du quotidien.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite
  • • Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle
  • Dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des (...)
  • lire la suite
  • • Maria Grazia Meriggi, Entre fraternité et xénophobie. Les mondes ouvriers parisiens dans l’entre-deux-guerres et les problèmes de la guerre et de la paix,
  • Maria Grazia Meriggi, professeure à l’Université de Bergame, spécialiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670