Histoire@Politique : Politique, culture et société

MaillageCette rubrique présente un inventaire raisonné et commenté de liens vers des sites Internet de Centres de recherche et de départements d’histoire contemporaine répartis entre les différents continents.

Université de Berkeley

Patrick Clastres

L’université de Berkeley est fondée en 1869 au moment de la ruée vers l’or et de la création du 31e Etat américain. L’ambition était alors de « contribuer à la gloire et au bonheur des générations futures autrement et mieux qu’avec l’or de Californie ». Depuis 1897, elle maintient une tradition d’accueil d’étudiants d’origine modeste : en l’occurrence, 30 % de ses étudiants actuels sont les premiers de leurs familles à intégrer un college.

Une « cité du savoir » et des sciences

Cette « cité du savoir », célébrée pour son architecture, des halls néo-classique jusqu’aux bâtiments anti-sismiques, surplombe la baie de San Francisco. Très tôt, les sciences sont à l’honneur à Berkeley qui s’enorgueillit aujourd’hui d’avoir eu 20 prix Nobel comme professeurs. Une chronologie très fournie permet de prendre conscience des avancées de la science réalisées à Berkeley : sismologie, vitamines E et K, datation par carbone 14, cyclotron, bombe atomique, oncogène, système UNIX, moteurs microscopiques… On y référence aussi les gloires littéraires ou encore le « mouvement pour la liberté de parole » lié au Civil Rights movement.

L’activisme à Berkeley

L’« activisme » est une tradition à Berkeley, depuis les « grèves de la paix » des années trente jusqu’aux revendications des années 1970 (minorités ethniques, homosexuels, handicapés, femmes). Le site consacré au Free Speech Movement (septembre-décembre 1964) permet d’accéder en ligne à un matériau extrêmement riche : bibliographies, guides archivistiques, sources (articles de périodiques, pamphlets, correspondances, entretiens…), chronologie fine de ces trois mois de crise, des documentaires et des enregistrements audio. L’élection de Ronald Reagan au siège de gouverneur de Californie en 1966 s’est jouée, pour partie, sur sa promesse de « nettoyer » le campus de Berkeley. Les archives déclassifiées du FBI et d’autres documents originaux sur la promotion politique de l’acteur Reagan sont aisément consultables.

Le site « Gay Bears » témoigne de l’histoire cachée des homosexuels à Berkeley. De même, plus d’une centaine d’entretiens et de papiers personnels concernent l’histoire des revendications des handicapés.

Humanities, Area studies, social sciences

Les historiens de Berkeley se répartissent entre un nombre considérable d’unités de recherche. Les gender and sexual studies sont particulièrement à l’honneur : Beatrice Bain Research Group, Emma Goldman Papers Project, Center for Race and Gender, Center for the Study of Sexual Culture.

L’Europe a droit à deux instituts davantage versés du côté des sciences politiques et des relations internationales : Institute of European Studies (souveraineté, gouvernance, dilatation, partenariats régionaux…) et Institute of Slavic, East European, and Eurasian Studies. Dans le même esprit, mais avec un intérêt particulier pour la globalisation et ses enjeux : l’Institute of International Studies. A noter également l’Office for History of Science and Technology, ou bien The Human Rights Center.

Ces centres ou instituts diffusent leurs travaux grâce à de nombreuses revues.

Le département d’histoire de l’université de Berkeley est réputé pour son large spectre d’activités d’enseignement et de recherche depuis histoire ancienne jusqu’à l’histoire contemporaine, avec une attention toute particulière accordée à l’Asie, et tout récemment à l’Afrique.

Les étudiants du premier cycle (undergraduate) ont leur propre revue : Clio’s Croll.

Ils enseignent l’histoire contemporaine de l’Europe à Berkeley :

  • Anthony Adamthwaite : relations franco-britanniques, XXe siècle, mass media, construction européenne ;
  • Margaret Lavinia Anderson : IIe Reich, politique et religion, catholicisme, Empire ottoman, massacres en Arménie ;
  • Susanna I. Barrows : France, Belle Epoque, foule, cafés ;
  • Cathryn Carson : Etats-Unis, Allemagne, histoire nucléaire, science et philosophie ;
  • John Connelly : RDA, Europe orientale et centrale, stalinisme, nazisme ;
  • John M. Efron : Juifs, médecine et médecins, théories racistes ;
  • Gerald Feldman (†): Allemagne et Autriche, période nazie, banques, Allianz, Hugo Stinnes, complexe militaro-industriel ;
  • Victoria Frede : Russie, XIXe siècle, histoire intellectuelle ;
  • Carla Hesse : France, Lumières, Révolution, histoire intellectuelle, culture politique ;
  • Martin Jay : Europe, histoire intellectuelle, école de Francfort, socialisme fin-de-siècle, visual culture, critique française de l’image ;
  • Thomas W. Laqueur : Grande-Bretagne, XVIIIe-XIXe siècles, masturbation, sexualité, histoire du corps, religion, respectabilité ;
  • Nicholas V. Riasanovski (emeritus) : Russie, XIXe siècle, Nicolas Ier, romantisme, slavophilie ;
  • Yuri Slezkine : Russie depuis 1917, Sibérie, femmes, juifs ;
  • Tyler Edward Stovall : France, Paris, banlieue rouge, Antillais ;
  • James Vernon : Grande-Bretagne et son empire colonial, XIXe siècle, invention de la démocratie, histoire culturelle du politique, famines.

[Liens consultés le 4 juillet 2008]

Patrick Clastres

 


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Expériences adolescentes et enfantines de la Grande Guerre, au front et à l’arrière
  • Manon Pignot, L’appel de la guerre, Des adolescents au combat, 1914-1918, Paris, (...)
  • lire la suite
  • • Michael Foessel, Récidive 1938,
  • « À propos des débats sur le retour des années 1930, (...)
  • lire la suite
  • • Jaime M. Pensado & Enrique C. Ochoa, México Beyond 1968 : Revolutionaries, Radicals and Repression During the Global Sixties and Subversive Seventies
  • Le livre dirigé par Jaime M. Pensado et Enrique C. Ochoa (...)
  • lire la suite
  • • Sylvain Brunier, Le bonheur dans la modernité. Conseillers agricoles et agriculteurs (1945-1985),
  • L’ouvrage de Sylvain Brunier procède du remaniement profond de (...)
  • lire la suite
  • • Massimo Asta, Girolamo Li Causi, un rivoluzionario del Novecento. 1896-1977,
  • Girolamo Li Causi (1896-1977) fut un dirigeant du Parti (...)
  • lire la suite
  • • Christine Mussard, L’obsession communale. La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien, 1884-1957,
  • Christine Mussard consacre une monographie dense et vivante, issue (...)
  • lire la suite
  • Compañeros
  • Le 27 juin 1973, l’Uruguay est à son tour victime d’un (...)
  • lire la suite
  • • Comment exposer l'art soviétique ?
  • Si de nombreux colloques sont venus émailler les commémorations (...)
  • lire la suite
  • • Laurent Gutierrez, Patricia Legris (dir.), Le Collège unique. Éclairages socio-historiques sur la loi du 11 juillet 1975,
  • Ce livre est issu d’un séminaire qui s’est tenu en 2015 (...)
  • lire la suite
  • • Evgeny Finkel, Ordinary Jews. Choice and Survival During the Holocaust,
  • La Shoah et sa mémoire nous hantent. Pourtant, parmi (...)
  • lire la suite
  • • Alexandre Marchant, L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France, de 1945 à nos jours,
  • L’impossible prohibition est une fascinante enquête historique qui étudie (...)
  • lire la suite
  • • Sylviane de Saint Seine, La Banque d’Angleterre. Une marche erratique vers l’indépendance, 1977-2007
  • Aux spécialistes des banques centrales, l’ouvrage de Sylviane de Saint Seine (...)
  • lire la suite
  • • Renaud Meltz, Pierre Laval, un mystère français,
  • Après le Pétain[1] de Bénédicte Vergez-Chaignon, le monumental Pierre (...)
  • lire la suite
  • • Sylvie Lindeperg et Ania Szczepanska, À qui appartiennent les images ? Le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres,
  • L’ouvrage collectif L’image d’archives. Une image en devenir[1] proposait (...)
  • lire la suite
  • • Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981)
  • L’autogestion a fasciné une partie considérable de la gauche (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Debruyne, «Femmes à Boches». Occupation du corps féminin dans la France et la Belgique de la Grande Guerre,
  • « Bochasse », « paillasses à boches », « pouyes » ou encore « femmes à Boches », autant de termes, (...)
  • lire la suite
  • • Anatole Le Bras, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914),
  • C’est en dépouillant des dossiers médicaux dans le cadre de (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Garnier, L’empire des sables. La France au Sahel 1860-1960,
  • Comment l’histoire coloniale peut-elle expliquer la situation politique actuelle (...)
  • lire la suite
  • DAU, une œuvre d’Ilya Khrzhanovsky (2008-2018)
  • À l’origine, DAU était pensé par son auteur Ilya Khrzhanovsky comme un film biographique du (...)
  • lire la suite
  • • « La Ligue des droits de l’homme : 120 ans d’histoires »
  • La Ligue des droits de l’homme (LDH) entretient des (...)
  • lire la suite
  • • Boris Belge, Klingende Sowjetmoderne. Eine Musik- und Gesellschaftsgeshichte des Spätsozialismus,
  • Issu d’une thèse défendue à l’Université de Tübingen, l’ouvrage (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670