Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

La construction de la figure du maire résistant comme « chef du peuple » : les mairies communistes de Bologne et Reggio Emilia à la Libération. Giuseppe Dozza (1945-1966) et Cesare Campioli (1945-1962)

Virgile Cirefice

Dozza et Campioli, maires de Bologne et de Reggio-Emilia de la Libération jusqu’au milieu des années 1960, incarnent la puissance municipale du parti communiste italien. Construisant leur légitimité sur une double appartenance, à la fois communiste et résistante, ils insistent sur leur volonté de favoriser l’éclosion d’une pratique politique novatrice. S’appuyant sur la résistance qu’ils entendent prolonger politiquement et symbolisant l’opposition aux gouvernements démocrates-chrétiens, les deux élus exercent leur fonction de façon originale, à mi-chemin entre un édile traditionnel et un « chef du peuple », à la tête du mouvement social. 


Le rétablissement de l’autorité militaire dans les régions françaises en 1944-1945

Stéphane Weiss

Cet article aborde un pan peu étudié de la Libération de la France en 1944-1945 : le rétablissement d’une administration militaire territoriale, sous la forme de régions militaires. Outre une fonction technique, celles-ci ont reçu une mission de maintien de l’ordre et de contrôle des Forces françaises de l’Intérieur. L’installation de leurs commandants ne s’est pas déroulée comme le gouvernement provisoire du général de Gaulle l’avait envisagé. Les émissaires gouvernementaux ont en effet souvent trouvé des places déjà prises par les responsables régionaux FFI. Ces prises de contact ont emprunté des voies variées. En novembre 1944, la moitié des commandants des régions militaires provient de la résistance intérieure.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois - samedi 10 octobre 2020, 16h00-17h30, salle Lavoisier du Conseil départemental de Blois
  •   (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite
  • • Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle
  • Dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des (...)
  • lire la suite
  • • Maria Grazia Meriggi, Entre fraternité et xénophobie. Les mondes ouvriers parisiens dans l’entre-deux-guerres et les problèmes de la guerre et de la paix,
  • Maria Grazia Meriggi, professeure à l’Université de Bergame, spécialiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670