Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Dangereux virage ? Les choix politiques des sociaux-démocrates finlandais à la fin des années 1920

Maurice Carrez

En 1927, les sociaux-démocrates finlandais exercent seuls pour la première fois le pouvoir dans le cadre d’un gouvernement minoritaire. Mais ils sont rejetés dans l’opposition au bout de onze mois, suite au rejet des réformes pourtant modérées qu’ils présentent à l’automne. Néanmoins, au lieu d’affronter ceux qui les ont fait chuter, ils préfèrent rechercher des alliances politiques au « centre » et se montrer « constructifs » avec leurs successeurs alors même que la combativité ouvrière ne fait qu’augmenter dans le pays. Cet article cherche à comprendre les raisons d’un virage politique en germe depuis quelques années, mais qui s’accélère brusquement et s’accompagne d’une agressivité croissante à l’égard des formations plus à gauche. Il montre aussi que la stratégie adoptée ne va pas sans risques ni illusions.


Élie Halévy. Un regard français inédit sur le New Deal de Franklin D. Roosevelt

Marie Scot

En 1934, Élie Halévy, professeur d’histoire intellectuelle et politique de l’Angleterre et du socialisme à l’École libre des sciences politiques, inclut dans son cours consacré au « Socialisme en Europe au XIXe siècle » une leçon sur « l’expérience Roosevelt ». Des fragments documentaires (notes d’étudiants, fiches préparatoires du professeur, bibliographies) permettent de reconstituer le contenu de cette leçon américaine. Cet exemple inédit de réception française du New Deal dans les années 1930 par un intellectuel français témoigne à la fois des voies, des milieux, des réseaux qui encadrent la réception, des obstacles culturels et méthodologiques (histoire du temps présent) auxquels se heurte le travail intellectuel, et de l’interaction entre préoccupations nationales et débat transnational dans les recompositions doctrinaires des savoirs sur l’État, l’économie et la société, à l’œuvre dans les années 1930.


La naissance de l’Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale (ADELS) en 1959 : une histoire ou des histoires ?

Maryvonne Prévot

Cette contribution retrace la genèse et les premières années d’existence de l’Association pour la démocratie locale et sociale (ADELS), née en 1959, en dressant le portrait militant et professionnel de ses principaux fondateurs. Issue de mouvance chrétienne progressiste, l’ADELS a pour vocation première d’informer et de former les élus de la "Nouvelle gauche" à travers son bulletin mensuel Correspondance municipale. La démocratie locale, le logement social, l’aménagement, l’urbanisme et le cadre de vie sont d’emblée les principales préoccupations de cette structure-réseau relevant de l’éducation populaire.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670