Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Entre espace et territoire. La construction des frontières du Royaume des Deux-Siciles au XIXe siècle

Laura Di Fiore

L’article reconstitue les événements qui menèrent, de 1836 à 1852, à la définition de la seule frontière terrestre du Royaume des Deux-Siciles, la frontière avec le limitrophe État pontifical. Le cas du Royaume napolitain s’insère dans un contexte européen plus large. En effet, il est pleinement impliqué, de même que d’autres États européens, dans un intense processus de state-building, dont la stabilisation des frontières représenta assurément un élément crucial. À travers une méthodologie qui mêle l’attention renouvelée pour la spatialité de l’historiographie récente – en se référant particulièrement à la global history – aux catégories mises au point dans le cadre des border studies – en particulier par les composantes géographique et anthropologique –, l’article fait ressortir que le tracé de définition des frontières fut le fruit d’un processus bien plus complexe qu’un simple accord diplomatique entre deux États déterminés à délimiter plus clairement leur propre territoire souverain. La ligne de frontière fut en effet le résultat d’une intense interaction des institutions de l’État et des acteurs sociaux vivant sur les frontières , qui participèrent à la définition d’un « espace » frontalier bien plus articulé que le « territoire » rigide traditionnellement attribué aux États-nations du XIXe siècle.


Le Parti communiste italien et la naissance de Il manifesto. Dissidence et orthodoxie dans les années 1968

Roberto Colozza

Évènement majeur dans l’histoire du Parti communiste italien (PCI), la scission de son aile gauche en 1969 et la naissance du groupe « Il manifesto » sont décrits dans cet article à travers plusieurs sources : documents d’archives témoignant des débats internes du parti ; presse militante ; mémoires des protagonistes ; correspondance privée. Entrant dans les détails d’un combat idéologique qui investit le parti dans son intégralité organisationnelle et dans sa raison d’être militante, l’étude en question se présente comme une anatomie des rapports de forces dans le PCI dans une phase où le centralisme démocratique d’ascendance léniniste se combinait avec une conception plutôt négociatrice de la fronde dissidente.


Non-dits et écrits. Les ambiguïtés du « socialisme moderne » jospinien face à la « troisième voie » britannique (1997-2002)

Thibault Rioufreyt

Dès l’émergence de la « troisième voie » au Royaume-Uni, avec l’accession de Tony Blair à la direction du Parti travailliste en 1994, les socialistes français vont se positionner de manière très ambivalente à l’égard de ce référent étranger. Cet article vise à montrer que ces ambivalences ne sont pas spécifiques au rapport qu’ils entretiennent au néo-travaillisme, mais sont le révélateur des ambiguïtés au cœur de la doctrine socialiste. Et si les textes socialistes semblent hétérogènes, vides ou schizophrènes, ce n’est pas là le signe d’une incapacité théorique des socialistes, mais plutôt l’effet des contraintes structurales du champ politique qui pèsent sur eux.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Caroline Rolland-Diamond, Black America. Une Histoire des luttes pour l’égalité et la justice,
  • A couple of years back I taught American History (...)
  • lire la suite
  • • « Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie. 1950-2000 »
  • L’exposition « Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie. (...)
  • lire la suite
  • • À propos de la parution de l’Histoire mondiale de la France
  • Je vous remercie cordialement de cette invitation[1] à rendre compte de l’Histoire mondiale (...)
  • lire la suite
  • • Thibaut Rioufreyt, Les socialistes français face à la Troisième voie britannique,
  • Le livre de Thibaut Rioufreyt présente un double intérêt : (...)
  • lire la suite
  • Légende d’une vie, un Kammerspiel de Stefan Zweig
  • Très récemment, la cinéaste allemande Maria Schrader adaptait la (...)
  • lire la suite
  • • « Henri Wallon (1879-1962), un itinéraire intellectuel et social engagé »
  • Le nombre relativement faible de travaux universitaires portant sur (...)
  • lire la suite
  • • Michel Christian, Camarades ou apparatchiks ? Les communistes en RDA et en Tchécoslovaquie (1945-1989),
  • L’ouvrage est la version publiée et enrichie de la thèse (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Bellon, Aristide Briand : Parler pour agir,
  • Aristide Briand (1862-1932) a exercé durant près de trois (...)
  • lire la suite
  • L’Histoire officielle
  • Plus de quarante ans après le coup d’État qui instaura (...)
  • lire la suite
  • Colonia
  • En avril 2016, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter (...)
  • lire la suite
  • • Sabrina Tricaud, L’entourage de Georges Pompidou (1962-1974). Institutions, hommes et pratiques,
  •  Avec cet ouvrage issu de sa thèse de doctorat, (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Louis Fabiani, Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque,
  • On referme cet ouvrage intéressant sur la trajectoire, l’œuvre (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Zajec, Nicholas John Spykman. L’invention de la géopolitique américaine,
  • Spykman, universitaire organique de la « national security » et du containment de guerre froide ? (...)
  • lire la suite
  • • Gerd-Rainer Horn, The Spirit of Vatican II. Western European Progressive Catholicism in the Long Sixties,
  • Dans cet ouvrage écrit en anglais, Gerd-Rainer Horn, professeur (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Noël Jeanneney, Clemenceau. Dernières nouvelles du Tigre,
  • « Il y a des gens qui rétrécissent par manque (...)
  • lire la suite
  • • « Étienne Clémentel (1864-1936). Politique et action publique sous la Troisième République »
  • Le 6 octobre 2016 eut lieu à Paris, sous l’égide de (...)
  • lire la suite
  • • « Confrontations au national-socialisme (CNS) : hommes politiques, journalistes, publicistes, experts et intellectuels dans l’Europe francophone et germanophone (1919-1949) »
  • Les 13 et 14 octobre 2016 s’est tenue à Bordeaux, dans la (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Bellon, La République apaisée. Aristide Briand et les leçons politiques de la laïcité (1902-1919), vol. 1 : Comprendre et agir et vol. 2 : Gouverner et agir,
  • S’il est un sujet d’actualité, c’est bien la laïcité (...)
  • lire la suite
  • • Benoît Falaize, L’histoire à l’école élémentaire depuis 1945,
  • Parmi les historiens de l’éducation, peu d’entre eux s’intéressent (...)
  • lire la suite
  • • Danièle Voldman, Locataires et propriétaires. Une histoire française,
  • Danièle Voldman offre ici une synthèse historique très intéressante (...)
  • lire la suite
  • • Tal Bruttmann et Laurent Joly, La France anti-juive de 1936. L’agression de Léon Blum à la Chambre des députés,
  • Le 6 juin 1936, lorsque Léon Blum présente son gouvernement à (...)
  • lire la suite
  • • Hélène Bertheleu (dir.), Mémoires des migrations en France. Du patrimoine à la citoyenneté,
  • Derrière les divers phénomènes migratoires se cachent des mémoires (...)
  • lire la suite
  • Stefan Zweig, Adieu l’Europe. Vor der Morgenröte
  • « A morte de Zweig e um choque para todo o Brasil[1]. » « La mort de (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670