Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

« J’aime l’Asie ». La France et Singapour dans les années 1990 entre interrégionalisme, intérêts économiques et enjeux globaux

Laurence Badel

Le sommet de Bangkok des 1er et 2 mars 1996 inaugure le Dialogue Asie-Europe, dit encore Asia Europe Meeting (ASEM). Cet article retrace la genèse d’un processus de rapprochement de l’Asie du Sud-Est et de l’Union européenne, enclenché au début des années 1970, élargi à l’Asie du Nord-Est et endossé politiquement, au milieu des années 1990, par Lee Kuan Yew, le Premier ministre senior de Singapour, et Jacques Chirac, tout juste élu président de la République. Fondé sur l’exploitation d’archives communautaires et nationales inédites, il alimente la réflexion sur la redéfinition de la relation de l’Europe au monde au sortir des processus de décolonisation qui s’achevèrent dans les décennies 1960 et 1970. La genèse des rencontres Asie-Europe met au jour la force des intérêts nationaux, à peine voilés derrière la dynamique interrégionale, la mise en place par Singapour de pratiques diplomatiques interpersonnelles et la dureté de la compétition économique à l’orée du XXIsiècle. Au delà l’étude suggère aussi l’importance d’une histoire croisée des représentations entre deux sphères culturelles qui sont loin d’avoir soldé les comptes de l’époque impériale.


Construction et négociation de l’identité nationale. Une étude comparatiste des programmes et des manuels scolaires d’histoire pour le primaire en France et aux États-Unis (1980-2010)

Rachel Hutchins

À la lumière des débats concernant l’identité nationale en France et aux États-Unis, cet article cherche à élucider les objectifs nationalistes (au sens développé dans l’article) de l’enseignement de l’histoire dans les deux pays. Il démontre comment les réécritures de l’histoire scolaire reflètent et contribuent à redéfinir la nation et, par ce biais, la perpétuent. Il examine la forme que prend le nationalisme dans les deux pays et les valeurs qu’il véhicule, révélant, entre autres, une approche française qui applique des méthodes inspirées des travaux d’historiens et vise à promouvoir la solidarité, tandis que les manuels américains, sous l’impulsion des mouvements conservateurs des trente dernières années, prônent une vision de la mémoire nationale fondée sur une unité fantasmée.


Quand la CGT mène campagne. Les élections à la Sécurité sociale de 1983

Valérie Avérous Verclytte

Favorable à la tenue d’élections à la Sécurité sociale, la CGT entendait en 1983 consolider sa présence et son pouvoir dans les instances de protection sociale aux niveaux national et local. La campagne pour les élections à la Sécurité sociale, fortement décentralisée, est destinée à renforcer la représentativité cégétiste et à contrer les syndicats réformistes. La stratégie mise en place s’est révélée relativement payante puisque la CGT arrive en tête en termes des suffrages. Pourtant, le score obtenu par la CGT n’a guère permis à cette dernière de briser les stratégies et les coalitions entre les syndicats « réformistes » (FO, la CFTC, la CGC) et le patronat (le CNPF). De ce fait, malgré la tenue d’élections et malgré le passage à des conseils d’administration à majorité salariale, la CGT n’a pas réussi à traduire les votes en sièges.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Caroline Rolland-Diamond, Black America. Une Histoire des luttes pour l’égalité et la justice,
  • A couple of years back I taught American History (...)
  • lire la suite
  • • « Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie. 1950-2000 »
  • L’exposition « Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie. (...)
  • lire la suite
  • • À propos de la parution de l’Histoire mondiale de la France
  • Je vous remercie cordialement de cette invitation[1] à rendre compte de l’Histoire mondiale (...)
  • lire la suite
  • • Thibaut Rioufreyt, Les socialistes français face à la Troisième voie britannique,
  • Le livre de Thibaut Rioufreyt présente un double intérêt : (...)
  • lire la suite
  • Légende d’une vie, un Kammerspiel de Stefan Zweig
  • Très récemment, la cinéaste allemande Maria Schrader adaptait la (...)
  • lire la suite
  • • « Henri Wallon (1879-1962), un itinéraire intellectuel et social engagé »
  • Le nombre relativement faible de travaux universitaires portant sur (...)
  • lire la suite
  • • Michel Christian, Camarades ou apparatchiks ? Les communistes en RDA et en Tchécoslovaquie (1945-1989),
  • L’ouvrage est la version publiée et enrichie de la thèse (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Bellon, Aristide Briand : Parler pour agir,
  • Aristide Briand (1862-1932) a exercé durant près de trois (...)
  • lire la suite
  • L’Histoire officielle
  • Plus de quarante ans après le coup d’État qui instaura (...)
  • lire la suite
  • Colonia
  • En avril 2016, le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter (...)
  • lire la suite
  • • Sabrina Tricaud, L’entourage de Georges Pompidou (1962-1974). Institutions, hommes et pratiques,
  •  Avec cet ouvrage issu de sa thèse de doctorat, (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Louis Fabiani, Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque,
  • On referme cet ouvrage intéressant sur la trajectoire, l’œuvre (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Zajec, Nicholas John Spykman. L’invention de la géopolitique américaine,
  • Spykman, universitaire organique de la « national security » et du containment de guerre froide ? (...)
  • lire la suite
  • • Gerd-Rainer Horn, The Spirit of Vatican II. Western European Progressive Catholicism in the Long Sixties,
  • Dans cet ouvrage écrit en anglais, Gerd-Rainer Horn, professeur (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Noël Jeanneney, Clemenceau. Dernières nouvelles du Tigre,
  • « Il y a des gens qui rétrécissent par manque (...)
  • lire la suite
  • • « Étienne Clémentel (1864-1936). Politique et action publique sous la Troisième République »
  • Le 6 octobre 2016 eut lieu à Paris, sous l’égide de (...)
  • lire la suite
  • • « Confrontations au national-socialisme (CNS) : hommes politiques, journalistes, publicistes, experts et intellectuels dans l’Europe francophone et germanophone (1919-1949) »
  • Les 13 et 14 octobre 2016 s’est tenue à Bordeaux, dans la (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Bellon, La République apaisée. Aristide Briand et les leçons politiques de la laïcité (1902-1919), vol. 1 : Comprendre et agir et vol. 2 : Gouverner et agir,
  • S’il est un sujet d’actualité, c’est bien la laïcité (...)
  • lire la suite
  • • Benoît Falaize, L’histoire à l’école élémentaire depuis 1945,
  • Parmi les historiens de l’éducation, peu d’entre eux s’intéressent (...)
  • lire la suite
  • • Danièle Voldman, Locataires et propriétaires. Une histoire française,
  • Danièle Voldman offre ici une synthèse historique très intéressante (...)
  • lire la suite
  • • Tal Bruttmann et Laurent Joly, La France anti-juive de 1936. L’agression de Léon Blum à la Chambre des députés,
  • Le 6 juin 1936, lorsque Léon Blum présente son gouvernement à (...)
  • lire la suite
  • • Hélène Bertheleu (dir.), Mémoires des migrations en France. Du patrimoine à la citoyenneté,
  • Derrière les divers phénomènes migratoires se cachent des mémoires (...)
  • lire la suite
  • Stefan Zweig, Adieu l’Europe. Vor der Morgenröte
  • « A morte de Zweig e um choque para todo o Brasil[1]. » « La mort de (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670