Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Philosophie en République et expérience morale de la Grande Guerre : le cas Dominique Parodi

Stéphan Soulié

Dominique Parodi (1870-1955), philosophe-professeur devenu inspecteur général de l’Instruction publique après la Première Guerre mondiale, appartient à une génération intellectuelle marquée par les combats de l’affaire Dreyfus et par la lutte contre le cléricalisme. « Rationaliste impénitent » et ardent républicain, il fut un acteur important de la controverse philosophique sur le « problème moral » dans le "moment 1900". La Grande Guerre fut pour lui une épreuve philosophique et morale. Les articles qu’il publie en 1915 et 1916 tentent de concilier critique rationnelle et justification philosophique de la guerre du droit. Ses différents écrits soulignent l’ambivalence morale de la guerre : expérience d’une élévation et, dans le même temps, d’un effondrement lourd de menace pour la raison et l’idéal démocratique. Opposé à toute mystique guerrière, Parodi poursuit sur deux fronts, intérieur et extérieur, le combat philosophique contre les adversaires du « rationalisme moral ».


La parenthèse libérale de la droite française des années 1980. Le phénomène politique de la « bande à Léo » ou l’échec de la promotion d’un libéralisme contre l’État

Jérôme Perrier

La décennie 1980 est à bien des égards, pour la droite française, une période originale. Dans le contexte français de l’alternance socialiste de 1981 et dans le contexte international des expériences Thatcher et Reagan, l’opposition semble gagnée par une fièvre libérale qui entend promouvoir une rupture, aussi bien avec la politique du pouvoir en place qu’avec le « libéralisme avancé » de l’ère giscardienne. Pour suivre cette ambitieuse entreprise de rénovation idéologique, avivée par la perspective des élections législatives de 1986, il est intéressant d’étudier de près l’évolution du Parti républicain de cette époque. L’ancienne formation giscardienne, désormais dirigée par François Léotard et ses amis (« la bande à Léo »), se présente en effet alors comme le fer de lance d’une révolution culturelle de grande ampleur. La figure d’Alain Madelin en particulier joue un rôle tout à fait central dans cette histoire, de par son goût des idées, sa connaissance approfondie de la littérature libérale et ses très nombreux liens avec des cercles intellectuels se réclamant d’un libéralisme radical, de type hayékien. La jeune garde du PR se place ainsi au cœur d’un pari politique audacieux, quoique non dénué d’ambiguïtés. Un pari qui, surtout, ne s’avèrera être finalement qu’un feu de paille. En effet, la défaite de la droite aux élections présidentielles de 1988 va marquer la fin de la « bande à Léo », tout en refermant pour longtemps cette brève parenthèse durant laquelle une partie de la droite française a paru pouvoir assumer un discours libéral décomplexé, voire tonitruant.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Paul Vaillant-Couturier l’écrivain
  • L’ouvrage Paul Vaillant-Couturier : écriture et politique publié aux Éditions (...)
  • lire la suite
  • La Llorona de Jayro Bustamante (2019)
  • Les dictatures latino-américaines ont toujours été une source d’inspiration (...)
  • lire la suite
  • • Jérôme Pozzi (dir.), De l’attachée de presse au conseiller en communication. Pour une histoire des spin doctors
  • Cet ouvrage dirigé par Jérôme Pozzi est issu d’une journée (...)
  • lire la suite
  • • Xavier Paulès, La République de Chine. Histoire générale de la Chine (1912-1949)
  • Ses lecteurs sauront d’emblée gré à Xavier Paulès du (...)
  • lire la suite
  • • Catherine Davies, Transatlantic Speculations. Globalization and the Panics of 1873
  • La crise financière de 2007-2008 a, par son caractère inattendu, (...)
  • lire la suite
  • Œuvres de Jean Jaurès
  • Lire Jaurès dans le texte, au jour le jour, comme nous y (...)
  • lire la suite
  • • Jean Baubérot, La loi de 1905 n’aura pas lieu, tome 1 : L’impossible loi de liberté (1902-1905)
  • Cet ouvrage constitue la première pierre d’une entreprise historiographique (...)
  • lire la suite
  • Adults in the Room, film réalisé par Costa-Gavras (2019)
  • Adapté d’un livre de Yánis Varoufákis (Adults in the Room: My Battle With (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard, Les Maquisards. Combattre dans la France occupée
  • Fabrice Grenard, auteur d’un ouvrage remarqué sur Georges Guingouin[1], (...)
  • lire la suite
  • • James L. Newell, Silvio Berlusconi. A Study in Failure
  • James L. Newell, politologue spécialiste de l’Italie, propose une biographie (...)
  • lire la suite
  • • Autour d'Eugène Varlin
  • Hasard du calendrier éditorial ou signe des temps, deux (...)
  • lire la suite
  • • Stuart Bergerson, Leonard Schmieding (dir.), Ruptures in the Everyday. Views of Modern Germany from the Ground
  • L’ouvrage édité par Andrew Bergerson et Leonard Schmieding est (...)
  • lire la suite
  • Camille, film réalisé par Boris Lojkine (2019)
  • Le 12 mai 2014, la photographe de guerre et journaliste Camille (...)
  • lire la suite
  • Le Traître, film réalisé par Marco Bellocchio (2019)
  • Cette fiction dresse un portrait du mafieux Tommaso Buscetta, (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard, Florent Le Bot et Cédric Perrin, Histoire économique de Vichy. L’État, les hommes, les entreprises
  • Il n’existait pas de vraie synthèse sur l’histoire économique (...)
  • lire la suite
  • • Sylvain Dufraisse, Les Héros du sport. Une histoire des champions soviétiques (années 1930 – années 1980)
  • Les héros du sport, une histoire des champions soviétiques, (...)
  • lire la suite
  • • Steven High, Lachlan MacKinnon, Andrew Perchard (dir.), The Deindustrialized World. Confronting Ruination in Postindustrial Places
  • Depuis plus d’une quinzaine d’années[1], une cohorte de chercheurs en (...)
  • lire la suite
  • • Pierre Mendès France, Écrits de résistance
  • Le volume s’ouvre bien sûr par le récit Liberté, liberté chérie, écrit (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Célestine, La Fabrique des identités. L’encadrement politique des minorités caribéennes à Paris et New York
  • Dans cet ouvrage issu de sa thèse de doctorat, la politiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670