Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

La Roumanie à Paris : exil politique et lutte anti-communiste

Béatrice Scutaru

L’avènement du communisme détermine de nombreux Roumains à choisir la voie de l’exil, de la « liberté ». Les vagues d’émigrés se mobilisent et s’organisent pour recréer une société en exil, pour lutter contre le régime de Bucarest. L’exil roumain à Paris crée des associations politiques et culturelles, publie des revues et des romans et tente d’influer sur l’image de la Roumanie en France. L’objectif de cette étude est d’illustrer, à travers quelques exemples, l’importance de l’exil politique roumain dans la lutte anti-communiste.


Champion et politique. La fonction de komsorg dans les équipes nationales en URSS (1964-1982)

Sylvain Dufraisse

L’éducation politique des sportifs en URSS, en particulier de ceux qui composent les équipes nationales, est une préoccupation constante des autorités sportives et politiques. Cette question semble cependant plus aiguë à la fin des années 1950 en raison de plusieurs facteurs. Les équipes nationales participent de manière plus active à la vie sportive internationale lors de compétitions, de stages, de tournées et circulent souvent au-delà des frontières de l’URSS. Leurs faits d’armes sont désormais enregistrés et diffusés à la radio et à la télévision. Ambassadeurs de leurs pays à l’étranger, le comportement des athlètes soviétiques est scruté. Leurs incartades font la joie de la presse étrangère, en particulier dans les pays capitalistes. Une des conséquences visibles des scandales est le renforcement de la discipline dans les équipes. Le Komsomol, organisation de jeunesse du PCUS, est une des chevilles ouvrières de ce mouvement. Aux autorités déjà présentes dans les équipes de sport (directeurs de délégation, agents des services secrets), s’ajoute le komsorg, organisateur du komsomol, champion sportif, membre de l’équipe qui devient dans les années 1960 un agent de contrôle politique des équipes nationales.

Le komsorg a une position particulière au sein de l’équipe. Sportif de haut rang, il est à la fois un modèle de comportement soviétique, éduqué politiquement ; il est un agent de la mobilisation politique au sein de son équipe organisant la rédaction des journaux muraux et autres séances d’agitation et de propagande. Son activité ne se limite pas à la seule éducation politique. Il est également un agent de discipline et de contrôle, garant de la droiture politique de ses coéquipiers, enregistrant dans l’idéal les faits et gestes de l’équipe quotidiennement.


La Révolution nationale impossible, Le Temps et Le Figaro à l’épreuve du régime de Vichy

Philippe Jian

De juin 1940 à novembre 1942, Le Temps et Le Figaro, organes emblématiques de la presse libérale, s’installent en zone libre. Acquis à la « Révolution Pétain », ils n’en dénoncent pas moins les formes d’un nouveau désordre qui ruine tout espoir de voir la France retrouver l’ordre perdu avec la rupture du consensus républicain au début des années 1920. À l’épreuve d’un régime autoritaire, les deux journaux adoptent des approches différentes de la pensée libérale au regard de la modernité.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • • Vidéo de la table ronde « À l'Est, rien de nouveau ? Pour une histoire visuelle de la nouvelle Europe » aux Rendez-Vous de Blois (13 octobre 2018)
  • Si vous n’avez pas pu assister à la table ronde, « À l'Est, rien (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Emmanuel Debruyne, «Femmes à Boches». Occupation du corps féminin dans la France et la Belgique de la Grande Guerre,
  • « Bochasse », « paillasses à boches », « pouyes » ou encore « femmes à Boches », autant de termes, (...)
  • lire la suite
  • • Anatole Le Bras, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914),
  • C’est en dépouillant des dossiers médicaux dans le cadre de (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Garnier, L’empire des sables. La France au Sahel 1860-1960,
  • Comment l’histoire coloniale peut-elle expliquer la situation politique actuelle (...)
  • lire la suite
  • • Renaud Meltz, Pierre Laval, un mystère français,
  • Après le Pétain[1] de Bénédicte Vergez-Chaignon, le monumental Pierre (...)
  • lire la suite
  • • Sylvie Lindeperg et Ania Szczepanska, À qui appartiennent les images ? Le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres,
  • L’ouvrage collectif L’image d’archives. Une image en devenir[1] proposait (...)
  • lire la suite
  • DAU, une œuvre d’Ilya Khrzhanovsky (2008-2018)
  • À l’origine, DAU était pensé par son auteur Ilya Khrzhanovsky comme un film biographique du (...)
  • lire la suite
  • • « La Ligue des droits de l’homme : 120 ans d’histoires »
  • La Ligue des droits de l’homme (LDH) entretient des (...)
  • lire la suite
  • • Boris Belge, Klingende Sowjetmoderne. Eine Musik- und Gesellschaftsgeshichte des Spätsozialismus,
  • Issu d’une thèse défendue à l’Université de Tübingen, l’ouvrage (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Dard et Ana Isabel Sardinha-Desvignes, Célébrer Salazar en France (1930-1974). Du philosalazarisme au salazarisme français,
  • Olivier Dard, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne, spécialiste (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Claude Daumas, La Révolution matérielle. Une histoire de la consommation France XIXe -XXe siècles,
  • Si les travaux sur la consommation se sont multipliés depuis (...)
  • lire la suite
  • • Stephen W. Sawyer, Adolphe Thiers. La contingence et le pouvoir,
  • Est-il un homme politique plus controversé qu’Adolphe Thiers (1797-1877) ? (...)
  • lire la suite
  • • David Bellamy (dir.), Max Lejeune 1909-1995. Carrière politique d’un Picard,
  • Max Lejeune connut-il le bonheur en politique ? En tout (...)
  • lire la suite
  • • Bruno Cabanes (dir.), Une histoire de la guerre. Du XIXe siècle à nos jours,
  • Dirigé par Bruno Cabanes[1], et coordonné par Thomas Dodman[2], (...)
  • lire la suite
  • • « L’internement des nomades, une histoire française (1940-1946) »
  • L’internement des nomades en France pendant la Seconde Guerre (...)
  • lire la suite
  • • Les années Mitterrand 1984-1988 vues des régions
  • Issu d’un colloque tenu à l’automne 2015, ce livre réunit (...)
  • lire la suite
  • • Les débuts de la Ve République : une guerre civile ?
  • Le livre de Grey Anderson a de quoi surprendre et intéresser (...)
  • lire la suite
  • • Julie Bour, Clientélisme politique et recommandations : l’exemple de la Lorraine de la IIIe à la Ve République,
  • Ce livre est issu d’une belle thèse soutenue en 2015 (...)
  • lire la suite
  • • Masha Cerovic, Les Enfants de Staline. La guerre des partisans soviétiques, 1941-1944,
  • Elem Klimov’s apocalyptic master piece of 1985 “Come and See” (...)
  • lire la suite
  • • Hélène Camarade, Élizabeth Guilhamon, Matthias Steinle, Hélène Yèche (dir.), La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989,
  • Qui en 2003 n’a pas vu le film Good Bye Lenin !, puis en 2007 La Vie des autres ? (...)
  • lire la suite
  • • François Dosse, La Saga des intellectuels français,
  • L’histoire des intellectuels est entrée dans l’heure des bilans (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670