Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Faut-il reconnaître la Chine rouge ? L'attitude de la France et de ses alliés anglais et américain (janvier 1949-janvier 1950)

Thierry Robin

Dès la fin de 1948, la chute du régime de Chiang Kai-shek apparaît inéluctable. Désormais, la question de la reconnaissance d’un futur régime communiste se pose. Jusqu’à l’annonce de janvier 1950 par le gouvernement anglais de son souhait de reconnaître la RPC, de nombreux débats ont lieu entre alliés anglais, américains et français. Ces discussions, pendant un an, mettent en évidence les hésitations et l’embarras de ces puissances. Trois périodes sont observables : la recherche d’une convergence tripartite, de janvier à juillet 1949 ; puis, devant l’impossibilité d’une position commune, une tentative d’entente franco-anglaise (d’août à octobre) et enfin franco-américaine (en novembre et décembre). Sans succès final.


L’action de l’Unesco dans le domaine de la reconstruction

Chloé Maurel

Malgré le faible budget qui lui est alloué, l’Unesco a réussi à jouer un rôle notable dans la reconstruction. L’organisation s’est livrée à plusieurs études faisant l’inventaire des besoins en reconstruction, et a coordonné les initiatives de nombreuses ONG américaines en vue de la reconstruction matérielle d’institutions éducatives et culturelles. L’Unesco a aussi fait la promotion de l’action de reconstruction et encouragé le versement de dons. En outre, l’Unesco s’est penchée sur le sort des « personnes déplacées » et notamment parmi elles des intellectuels ; et sur le sort des enfants victimes de la guerre, en soutenant les communautés et villages d’enfants qui se créent alors en Europe pour accueillir les enfants rescapés ou orphelins.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670