Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

Le problème des statistiques allemandes du commerce extérieur avant 1871

Béatrice Dedinger

Les statistiques officielles du commerce extérieur de l’Allemagne commencent en 1834 avec la formation d’une entité commerciale allemande unifiée, le Zollverein. Mais jusqu’en 1871, ces statistiques présentent un défaut majeur : elles sont exprimées en quantité et ne donnent aucune indication sur la valeur du commerce. Ce défaut, qui fait obstacle à toute étude statistique du commerce allemand sur le long terme, n’a jamais été expliqué. En revenant sur l’histoire de l’élaboration des statistiques commerciales en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, et sur l’histoire politique allemande jusqu’à la création de l’Empire, cet article met en évidence l’existence d’un lien entre la production de statistiques commerciales et le degré d’intégration politique.


Gallimard et les sciences humaines : le tournant des années 1940

François Chaubet

ans l’histoire de la vie intellectuelle française, les maisons d’édition ont tenu le premier rôle au XXe siècle et tout particulièrement Gallimard. Temple de la littérature, cette maison devint dans les années 1940, parallèlement aux efforts identiques fournis par ses concurrents (Minuit, Le Seuil, PUF), un foyer d’accueil pour les sciences humaines : géographie, histoire, sociologie, philosophie surtout. Car la force de Gallimard fut de distinguer des œuvres singulières (Sartre, Camus, Simone Weil, Bataille), des œuvres hybrides, à mi-chemin de la littérature et de la réflexion pure. Cette reconnaissance apportée par Gallimard à l’originalité était à l’image des hommes qui composaient son bureau éditorial dans les années 1940 (Paulhan, Groethuysen, Malraux). Ces aventuriers de la pensée surent distinguer, en bons lecteurs, d’autres grands créateurs. L’histoire de la vie intellectuelle française et du pouvoir dans la vie intellectuelle doivent donc porter toute leur attention à ses micro-milieux créateurs que furent certaines maisons d’édition.

 


« Une tribune pour l’Europe. » Pratiques et usages du discours européen au Collège d’Europe

Philippe Perchoc

Le Collège d’Europe a été fondé en 1949 dans l’élan européen du congrès de La Haye. Très rapidement, des professeurs et des orateurs de toute l’Europe se sont relayés pour y enseigner ou pour y intervenir sur les enjeux européens. Le recteur Henri Brugmans prit l’habitude d’inviter des personnalités à s’exprimer lors de l’ouverture de l’année académique, tradition formalisée après 1972. Dès lors, chefs d’États ou de gouvernements et personnalités des instances communautaires se sont relayés chaque année pour prononcer un discours inaugural exprimant une vision de l’Europe.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • • Pétition : Les archives ne sont pas des stocks à réduire ! Elles sont la mémoire de la Nation
  • Lien vers la pétition : http://chn.ge/2zVYTeJ (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Catherine Collomp, Résister au nazisme. Le Jewish Labor Committee, New York, 1934-1945,
  • L’ouvrage de Catherine Collomp vient combler une lacune. L’histoire du Jewish Labor Committee (...)
  • lire la suite
  • • Retour sur l’exposition “World War I and the Visual Arts”
  • Pour commémorer « l’anniversaire de la Première Guerre mondiale », ou (...)
  • lire la suite
  • • Mathieu Fulla, Les socialistes français et l’économie (1944-1981), Une histoire économique du politique,
  • Le stéréotype d’incompétence économique suit le socialisme français comme (...)
  • lire la suite
  • • Fabien Théofilakis, Les Prisonniers de guerre allemands. France, 1944-1949,
  • L’ouvrage de Fabien Théofilakis se présente sous la forme (...)
  • lire la suite
  • • Philip Nord, Le New Deal français,
  • Le capitalisme d’État « à la française » a fait couler (...)
  • lire la suite
  • • Ronald Hubscher, Les aviateurs au combat, 1914-1918 : entre privilèges et sacrifices,
  • Historien du social, Ronald Hubscher a notamment travaillé sur (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Wieviorka, Une Histoire de la Résistance en Europe occidentale,
  • Après ses études magistrales – La Résistance française (Perrin, 2013) et Le Débarquement en (...)
  • lire la suite
  • • Fabrice Grenard avec Jean-Pierre Azéma, Les Français sous l’Occupation en 100 questions,
  • Cet ouvrage est le quatrième opus d’une récente collection (...)
  • lire la suite
  • • Thomas Le Roux (dir.), Risques industriels. Savoirs, régulations, politiques d’assistance, fin XVIIe-début XXe siècle,
  • Cet ouvrage vient clore le programme « Histoire des risques (...)
  • lire la suite
  • • Cyril Grange, Une élite parisienne : les familles de la grande bourgeoisie juive, 1870-1939,
  • Dans la lignée de ses précédents travaux, notamment Les (...)
  • lire la suite
  • • Sébastien Ledoux, Le Devoir de mémoire. Une formule et son histoire,
  • Le livre de Sébastien Ledoux, issu d’une thèse de doctorat (...)
  • lire la suite
  • • « Nous et les autres, des préjugés au racisme »
  • Du « Je est un autre » des poètes et des (...)
  • lire la suite
  • • Pierre Birnbaum, Léon Blum. Un portrait,
  • Léon Blum fait partie non seulement du Panthéon de la (...)
  • lire la suite
  • • Laurent Martin (ed.), Les Censures dans le monde: XIXe-XXIe siècle
  • This volume presents the papers delivered at a conference (...)
  • lire la suite
  • • « Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italienne en France (1860-1960)»
  • Ciao Italia ?, pour reformuler sans exclamation, mais de manière (...)
  • lire la suite
  • • «Présumées coupables, XIVe-XXe siècles»
  • Ce sont à des homo criminalis « présumées coupables » que (...)
  • lire la suite
  • • Face à l’histoire : retour sur l’exposition «Soulèvements»
  • En 1996, Jean-Paul Ameline organisait au Centre Pompidou une exposition (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670