Histoire@Politique : Politique, culture et société

MaillageCette rubrique présente un inventaire raisonné et commenté de liens vers des sites Internet de Centres de recherche et de départements d’histoire contemporaine répartis entre les différents continents.

L'université d'Afrique du Sud (UNISA, Pretoria)

Patrick Clastres

Unisa (Pretoria). Source : http://www.flickr.com/photos/ichthys2k/157839962/Fondée en 1873, l’université du Cap de Bonne Espérance s’est ensuite transportée, en 1918, à Pretoria sous le nom d’université d’Afrique du Sud (UNISA). Le département d’histoire, quant à lui, date de 1946 : il est localisé au sein de l’École des humanités et de théologie.

Contrairement aux historiens de la Transvaal University College (TUKS) qui ont fait le choix de développer l’histoire patrimoniale et les études touristiques, les chercheurs de l’UNISA ont pris acte du tournant démocratique en étudiant autant les Khoikhoi et les esclaves que les colons. Ils ont également décidé d’interroger « l’exceptionnalisme sud-africain » en regardant du côté des voisins de l’Afrique du Sud, mais aussi en élargissant leur horizon à l’ensemble du continent africain.

De l’histoire des colons aux esclaves et à l’apartheid

À l’UNISA, une large palette d’enseignements couvrant l’Afrique, l’Europe et le reste du monde est offerte aux étudiants d’histoire. Sans négliger les passés coloniaux hollandais ou britannique en Afrique, un traitement particulier est dorénavant accordé au temps de l’apartheid et à la phase de libération politique. D’autres thématiques sont également abordées, comme en témoigne la liste des publications des historiens de l’UNISA :
- Colons et missionnaires ;
- aborigènes Khoikhoi ;
- esclavage ;
- parcs naturels ;
- maladies et Sida ;
- presse ;
- historiographie.

Les liens scientifiques établis par l’UNISA avec la Namibie, l’Australie, les États-Unis et l’Allemagne se traduisent aussi par des mémoires de master portant sur ces pays-là.

Sortir d’une histoire centrée sur l’Afrique du Sud

Les historiens de l’UNISA sont particulièrement impliqués dans deux revues qui traduisent leur volonté de sortir d’une approche strictement nationale de l’histoire de l’Afrique du Sud et de s’insérer dans la communauté internationale des chercheurs.

À la différence de la revue pédagogique et afrikaner Historia publiée à la Tuks de Pretoria, le South African Historical Journal affirme une double vocation strictement académique et internationale. Il est lancé en 1969 par la South African Historical Society constituée quatre ans plus tôt au sein de l’université de l’État libre d’Orange. Depuis 2005, l’Association s’est ouverte à l’ensemble du sub-continent, ce que traduit sa nouvelle dénomination : Southern African Historical Society. On pourra consulter les sommaires du Journal pour les années 2008 et 2009.

LAfrican Historical Review a pris la suite de la revue Kleio qui jouait le rôle de forum entre enseignants et étudiants d’histoire au sein de l’UNISA depuis 1969. Soutenue dorénavant par le ministère sud-africain de l’Éducation, elle a opéré sa mutation en revue savante et académique en 2004. Elle est co-publiée par UNISA Press et Routledge. Sa vocation toute récente est donc de prendre en charge l’histoire de toute l’Afrique. Toutefois, les sommaires prouvent que le reste de l’Afrique n’est gagnée que très lentement par l’intérêt scientifique des différents auteurs.

Patrick Clastres

 


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Ilvo Diamanti, Marc Lazar, Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties,
  • Tenter d’imposer un néologisme en science politique n’est jamais (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Yves Mollier, L’âge d’or de la corruption parlementaire 1930-1980,
  • L’introduction du livre de Jean-Yves Mollier pose clairement une (...)
  • lire la suite
  • • Jaime M. Pensado & Enrique C. Ochoa, México Beyond 1968 : Revolutionaries, Radicals and Repression During the Global Sixties and Subversive Seventies
  • Le livre dirigé par Jaime M. Pensado et Enrique C. Ochoa (...)
  • lire la suite
  • • Expériences adolescentes et enfantines de la Grande Guerre, au front et à l’arrière
  • Manon Pignot, L’appel de la guerre, Des adolescents au combat, 1914-1918, Paris, (...)
  • lire la suite
  • • Michael Foessel, Récidive 1938,
  • « À propos des débats sur le retour des années 1930, (...)
  • lire la suite
  • • Sylvain Brunier, Le bonheur dans la modernité. Conseillers agricoles et agriculteurs (1945-1985),
  • L’ouvrage de Sylvain Brunier procède du remaniement profond de (...)
  • lire la suite
  • • Massimo Asta, Girolamo Li Causi, un rivoluzionario del Novecento. 1896-1977,
  • Girolamo Li Causi (1896-1977) fut un dirigeant du Parti (...)
  • lire la suite
  • • Christine Mussard, L’obsession communale. La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien, 1884-1957,
  • Christine Mussard consacre une monographie dense et vivante, issue (...)
  • lire la suite
  • Compañeros
  • Le 27 juin 1973, l’Uruguay est à son tour victime d’un (...)
  • lire la suite
  • • Comment exposer l'art soviétique ?
  • Si de nombreux colloques sont venus émailler les commémorations (...)
  • lire la suite
  • • Laurent Gutierrez, Patricia Legris (dir.), Le Collège unique. Éclairages socio-historiques sur la loi du 11 juillet 1975,
  • Ce livre est issu d’un séminaire qui s’est tenu en 2015 (...)
  • lire la suite
  • • Evgeny Finkel, Ordinary Jews. Choice and Survival During the Holocaust,
  • La Shoah et sa mémoire nous hantent. Pourtant, parmi (...)
  • lire la suite
  • • Alexandre Marchant, L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France, de 1945 à nos jours,
  • L’impossible prohibition est une fascinante enquête historique qui étudie (...)
  • lire la suite
  • • Sylviane de Saint Seine, La Banque d’Angleterre. Une marche erratique vers l’indépendance, 1977-2007
  • Aux spécialistes des banques centrales, l’ouvrage de Sylviane de Saint Seine (...)
  • lire la suite
  • • Renaud Meltz, Pierre Laval, un mystère français,
  • Après le Pétain[1] de Bénédicte Vergez-Chaignon, le monumental Pierre (...)
  • lire la suite
  • • Sylvie Lindeperg et Ania Szczepanska, À qui appartiennent les images ? Le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres,
  • L’ouvrage collectif L’image d’archives. Une image en devenir[1] proposait (...)
  • lire la suite
  • • Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981)
  • L’autogestion a fasciné une partie considérable de la gauche (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Debruyne, «Femmes à Boches». Occupation du corps féminin dans la France et la Belgique de la Grande Guerre,
  • « Bochasse », « paillasses à boches », « pouyes » ou encore « femmes à Boches », autant de termes, (...)
  • lire la suite
  • • Anatole Le Bras, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914),
  • C’est en dépouillant des dossiers médicaux dans le cadre de (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Garnier, L’empire des sables. La France au Sahel 1860-1960,
  • Comment l’histoire coloniale peut-elle expliquer la situation politique actuelle (...)
  • lire la suite
  • DAU, une œuvre d’Ilya Khrzhanovsky (2008-2018)
  • À l’origine, DAU était pensé par son auteur Ilya Khrzhanovsky comme un film biographique du (...)
  • lire la suite
  • • « La Ligue des droits de l’homme : 120 ans d’histoires »
  • La Ligue des droits de l’homme (LDH) entretient des (...)
  • lire la suite
  • • Boris Belge, Klingende Sowjetmoderne. Eine Musik- und Gesellschaftsgeshichte des Spätsozialismus,
  • Issu d’une thèse défendue à l’Université de Tübingen, l’ouvrage (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670