Histoire@Politique : Politique, culture et société

Le dossier

Contribution à l’étude des circulations culturelles transnationales

Coordination : Emmanuelle Loyer, Laurent Martin et Marie Scot

Faire école : les alumni universitaires indiens de la London School of Economics

Marie Scot

L’article analyse les destinées des étudiants indiens ayant fréquenté la London School of Economics de 1900 à 1948 et ayant embrassé la carrière d’économistes universitaires à leur retour en Inde. Combien étaient-ils ? Qu’ont-ils étudié à Londres ? Quelles positions ont-ils occupé tant dans le champ académique que politique ou administratif indien ? Ont-ils mis en circulation les savoirs acquis à la LSE ? Traitement statistique des annuaires, prosopographie, et études de contenu permettent d’esquisser quelques éléments de réponse sur les circulations de savoir.


La circulation transnationale du livre : un instrument de la guerre froide culturelle

Ioana Popa

L’article aborde la guerre froide sous l’angle des transferts culturels Est/Ouest et de la circulation transnationale du livre. Ciblant les flux des livres envoyés depuis l’Occident vers les pays socialistes, il analyse les acteurs qui les ont initiés à partir du dégel, leurs pratiques et leurs projets éditoriaux. Il retrace ainsi des stratégies de combat anticommuniste ayant eu recours à la circulation transnationale de l’imprimé et à la traduction. Cette perspective contribue à enrichir l’analyse de la guerre froide de nouvelles dimensions, en ne la limitant pas à une opposition frontale entre deux « blocs » qui auraient été hermétiquement séparés. À travers la mise au jour de circulations différenciées, elle permet aussi de montrer que « l’Europe de l’Est » n’était pas un camp monolithique.


L’Unesco : une plate-forme pour les circulations transnationales de savoirs et d’idées (1945-1980)

Chloé Maurel

De 1945 à 1980, l’Unesco a joué un rôle important dans les relations culturelles internationales et transnationales. L’action de l’Unesco en faveur de la production, de la diffusion, de la circulation des idées et des savoirs a été intense et multiforme. Cette action s’est faite par plusieurs moyens : création d’institutions, organisation de conférences et de manifestations culturelles, publications d’ouvrages, réalisation de projets opérationnels sur le terrain. Pourtant, les réalisations n’ont en réalité pas toujours correspondu aux ambitions affichées : elles se sont souvent caractérisées par l’occidentalocentrisme, et, comme le montre l’exemple du NOMIC (Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication), ces circulations d’idées et de savoirs n’ont souvent fait que refléter les rapports de domination à l’œuvre dans le monde. En outre, la réception de ces actions dans le public s’est avérée souvent décevante. Le projet majeur Orient-Occident, comme l’Histoire de l’Humanité, n’ont pas obtenu tout l’impact espéré dans l’opinion mondiale. Au total, malgré ces nuances, l’Unesco a œuvré de manière importante et souvent efficace (notamment par ses réseaux d’experts) aux circulations internationales d’idées et de savoirs dans le monde.


Contribution à l’analyse de la circulation internationale des idées : le « moment 1900 » de la philosophie française et la philosophie pragmatiste américaine

Romain Pudal

Une analyse des réceptions du pragmatisme en France au tournant du siècle dernier pour mettre en lumière plusieurs systèmes interprétatifs touchant à la circulation internationale des idées est proposée dans cet article. Plusieurs concepts sont mobilisés : extraversion (J.-F. Bayart), prisme et habitus national notamment.


Le polycentrisme des marges. Les « filières » belge et québécoise d’importation de la philosophie politique étasunienne contemporaine en France

Mathieu Hauchecorne

Cet article étudie les effets, sur la réception philosophique française de John Rawls et des « théories de la justice », de leur importation antérieure au sein des départements de philosophie francophone belges et québécois dès le début des années 1990. Cela suppose de complexifier les modèles habituellement mis en œuvre pour étudier la circulation internationale des idées en distinguant les effets propres aux frontières linguistiques et aux frontières nationales sur celle-ci. Après avoir retracé les raisons de cette ouverture plus précoce des « marges francophones », on décrit l’effet d’accélérateur que celle-ci a exercé sur la réception française de la philosophie politique étasunienne. On montre en outre comment, à l’occasion de ce transit, les « théories de la justice » sont politisées, et pour partie retraduites en fonction d’enjeux spécifiques aux champs politiques belge et canadien.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • • Vidéo de la table ronde « À l'Est, rien de nouveau ? Pour une histoire visuelle de la nouvelle Europe » aux Rendez-Vous de Blois (13 octobre 2018)
  • Si vous n’avez pas pu assister à la table ronde, « À l'Est, rien (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Sylviane de Saint Seine, La Banque d’Angleterre. Une marche erratique vers l’indépendance, 1977-2007
  • Aux spécialistes des banques centrales, l’ouvrage de Sylviane de Saint Seine (...)
  • lire la suite
  • • Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981)
  • L’autogestion a fasciné une partie considérable de la gauche (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Debruyne, «Femmes à Boches». Occupation du corps féminin dans la France et la Belgique de la Grande Guerre,
  • « Bochasse », « paillasses à boches », « pouyes » ou encore « femmes à Boches », autant de termes, (...)
  • lire la suite
  • • Anatole Le Bras, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914),
  • C’est en dépouillant des dossiers médicaux dans le cadre de (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Garnier, L’empire des sables. La France au Sahel 1860-1960,
  • Comment l’histoire coloniale peut-elle expliquer la situation politique actuelle (...)
  • lire la suite
  • • Renaud Meltz, Pierre Laval, un mystère français,
  • Après le Pétain[1] de Bénédicte Vergez-Chaignon, le monumental Pierre (...)
  • lire la suite
  • • Sylvie Lindeperg et Ania Szczepanska, À qui appartiennent les images ? Le paradoxe des archives, entre marchandisation, libre circulation et respect des oeuvres,
  • L’ouvrage collectif L’image d’archives. Une image en devenir[1] proposait (...)
  • lire la suite
  • DAU, une œuvre d’Ilya Khrzhanovsky (2008-2018)
  • À l’origine, DAU était pensé par son auteur Ilya Khrzhanovsky comme un film biographique du (...)
  • lire la suite
  • • « La Ligue des droits de l’homme : 120 ans d’histoires »
  • La Ligue des droits de l’homme (LDH) entretient des (...)
  • lire la suite
  • • Boris Belge, Klingende Sowjetmoderne. Eine Musik- und Gesellschaftsgeshichte des Spätsozialismus,
  • Issu d’une thèse défendue à l’Université de Tübingen, l’ouvrage (...)
  • lire la suite
  • • Olivier Dard et Ana Isabel Sardinha-Desvignes, Célébrer Salazar en France (1930-1974). Du philosalazarisme au salazarisme français,
  • Olivier Dard, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne, spécialiste (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Claude Daumas, La Révolution matérielle. Une histoire de la consommation France XIXe -XXe siècles,
  • Si les travaux sur la consommation se sont multipliés depuis (...)
  • lire la suite
  • • Stephen W. Sawyer, Adolphe Thiers. La contingence et le pouvoir,
  • Est-il un homme politique plus controversé qu’Adolphe Thiers (1797-1877) ? (...)
  • lire la suite
  • • David Bellamy (dir.), Max Lejeune 1909-1995. Carrière politique d’un Picard,
  • Max Lejeune connut-il le bonheur en politique ? En tout (...)
  • lire la suite
  • • Bruno Cabanes (dir.), Une histoire de la guerre. Du XIXe siècle à nos jours,
  • Dirigé par Bruno Cabanes[1], et coordonné par Thomas Dodman[2], (...)
  • lire la suite
  • • « L’internement des nomades, une histoire française (1940-1946) »
  • L’internement des nomades en France pendant la Seconde Guerre (...)
  • lire la suite
  • • Les années Mitterrand 1984-1988 vues des régions
  • Issu d’un colloque tenu à l’automne 2015, ce livre réunit (...)
  • lire la suite
  • • Les débuts de la Ve République : une guerre civile ?
  • Le livre de Grey Anderson a de quoi surprendre et intéresser (...)
  • lire la suite
  • • Julie Bour, Clientélisme politique et recommandations : l’exemple de la Lorraine de la IIIe à la Ve République,
  • Ce livre est issu d’une belle thèse soutenue en 2015 (...)
  • lire la suite
  • • Masha Cerovic, Les Enfants de Staline. La guerre des partisans soviétiques, 1941-1944,
  • Elem Klimov’s apocalyptic master piece of 1985 “Come and See” (...)
  • lire la suite
  • • Hélène Camarade, Élizabeth Guilhamon, Matthias Steinle, Hélène Yèche (dir.), La RDA et la société postsocialiste dans le cinéma allemand après 1989,
  • Qui en 2003 n’a pas vu le film Good Bye Lenin !, puis en 2007 La Vie des autres ? (...)
  • lire la suite
  • • François Dosse, La Saga des intellectuels français,
  • L’histoire des intellectuels est entrée dans l’heure des bilans (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670