Histoire@Politique : Politique, culture et société

Le dossier

Contribution à l’étude des circulations culturelles transnationales

Coordination : Emmanuelle Loyer, Laurent Martin et Marie Scot

Faire école : les alumni universitaires indiens de la London School of Economics

Marie Scot

L’article analyse les destinées des étudiants indiens ayant fréquenté la London School of Economics de 1900 à 1948 et ayant embrassé la carrière d’économistes universitaires à leur retour en Inde. Combien étaient-ils ? Qu’ont-ils étudié à Londres ? Quelles positions ont-ils occupé tant dans le champ académique que politique ou administratif indien ? Ont-ils mis en circulation les savoirs acquis à la LSE ? Traitement statistique des annuaires, prosopographie, et études de contenu permettent d’esquisser quelques éléments de réponse sur les circulations de savoir.


La circulation transnationale du livre : un instrument de la guerre froide culturelle

Ioana Popa

L’article aborde la guerre froide sous l’angle des transferts culturels Est/Ouest et de la circulation transnationale du livre. Ciblant les flux des livres envoyés depuis l’Occident vers les pays socialistes, il analyse les acteurs qui les ont initiés à partir du dégel, leurs pratiques et leurs projets éditoriaux. Il retrace ainsi des stratégies de combat anticommuniste ayant eu recours à la circulation transnationale de l’imprimé et à la traduction. Cette perspective contribue à enrichir l’analyse de la guerre froide de nouvelles dimensions, en ne la limitant pas à une opposition frontale entre deux « blocs » qui auraient été hermétiquement séparés. À travers la mise au jour de circulations différenciées, elle permet aussi de montrer que « l’Europe de l’Est » n’était pas un camp monolithique.


L’Unesco : une plate-forme pour les circulations transnationales de savoirs et d’idées (1945-1980)

Chloé Maurel

De 1945 à 1980, l’Unesco a joué un rôle important dans les relations culturelles internationales et transnationales. L’action de l’Unesco en faveur de la production, de la diffusion, de la circulation des idées et des savoirs a été intense et multiforme. Cette action s’est faite par plusieurs moyens : création d’institutions, organisation de conférences et de manifestations culturelles, publications d’ouvrages, réalisation de projets opérationnels sur le terrain. Pourtant, les réalisations n’ont en réalité pas toujours correspondu aux ambitions affichées : elles se sont souvent caractérisées par l’occidentalocentrisme, et, comme le montre l’exemple du NOMIC (Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication), ces circulations d’idées et de savoirs n’ont souvent fait que refléter les rapports de domination à l’œuvre dans le monde. En outre, la réception de ces actions dans le public s’est avérée souvent décevante. Le projet majeur Orient-Occident, comme l’Histoire de l’Humanité, n’ont pas obtenu tout l’impact espéré dans l’opinion mondiale. Au total, malgré ces nuances, l’Unesco a œuvré de manière importante et souvent efficace (notamment par ses réseaux d’experts) aux circulations internationales d’idées et de savoirs dans le monde.


Contribution à l’analyse de la circulation internationale des idées : le « moment 1900 » de la philosophie française et la philosophie pragmatiste américaine

Romain Pudal

Une analyse des réceptions du pragmatisme en France au tournant du siècle dernier pour mettre en lumière plusieurs systèmes interprétatifs touchant à la circulation internationale des idées est proposée dans cet article. Plusieurs concepts sont mobilisés : extraversion (J.-F. Bayart), prisme et habitus national notamment.


Le polycentrisme des marges. Les « filières » belge et québécoise d’importation de la philosophie politique étasunienne contemporaine en France

Mathieu Hauchecorne

Cet article étudie les effets, sur la réception philosophique française de John Rawls et des « théories de la justice », de leur importation antérieure au sein des départements de philosophie francophone belges et québécois dès le début des années 1990. Cela suppose de complexifier les modèles habituellement mis en œuvre pour étudier la circulation internationale des idées en distinguant les effets propres aux frontières linguistiques et aux frontières nationales sur celle-ci. Après avoir retracé les raisons de cette ouverture plus précoce des « marges francophones », on décrit l’effet d’accélérateur que celle-ci a exercé sur la réception française de la philosophie politique étasunienne. On montre en outre comment, à l’occasion de ce transit, les « théories de la justice » sont politisées, et pour partie retraduites en fonction d’enjeux spécifiques aux champs politiques belge et canadien.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois - samedi 12 octobre 2019
  • « La République italienne et la nation » samedi 12 octobre 2019, de 16h15 à (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Walter Badier, Alexandre Ribot et la République modérée. Formation et ascension d’un homme politique libéral (1858-1895),
  • Alexandre Ribot (1842-1923) a été cinq fois président du (...)
  • lire la suite
  • • Ilvo Diamanti, Marc Lazar, Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties,
  • Tenter d’imposer un néologisme en science politique n’est jamais (...)
  • lire la suite
  • • Élise Roullaud, Contester l’Europe agricole. La Confédération paysanne à l’épreuve de la PAC,
  • Depuis plusieurs décennies, l’étude du syndicalisme agricole et celle (...)
  • lire la suite
  • • Romain Robinet, La révolution mexicaine, une histoire étudiante,
  • Romain Robinet, maître de conférences à l’université d’Angers, place (...)
  • lire la suite
  • • Gilles Vergnon, Un enfant est lynché. L’affaire Gignoux, 1937,
  • En 1922, dans son roman Silbermann, qui reçoit le prix (...)
  • lire la suite
  • • États et sociétés durant la Première Guerre mondiale
  • Sylvain Bertschy, Philippe Salson (dir.), (...)
  • lire la suite
  • • Jean-Yves Mollier, L’âge d’or de la corruption parlementaire 1930-1980,
  • L’introduction du livre de Jean-Yves Mollier pose clairement une (...)
  • lire la suite
  • • Jaime M. Pensado & Enrique C. Ochoa, México Beyond 1968 : Revolutionaries, Radicals and Repression During the Global Sixties and Subversive Seventies
  • Le livre dirigé par Jaime M. Pensado et Enrique C. Ochoa (...)
  • lire la suite
  • • Expériences adolescentes et enfantines de la Grande Guerre, au front et à l’arrière
  • Manon Pignot, L’appel de la guerre, Des adolescents au combat, 1914-1918, Paris, (...)
  • lire la suite
  • • Michael Foessel, Récidive 1938,
  • « À propos des débats sur le retour des années 1930, (...)
  • lire la suite
  • • Sylvain Brunier, Le bonheur dans la modernité. Conseillers agricoles et agriculteurs (1945-1985),
  • L’ouvrage de Sylvain Brunier procède du remaniement profond de (...)
  • lire la suite
  • • Massimo Asta, Girolamo Li Causi, un rivoluzionario del Novecento. 1896-1977,
  • Girolamo Li Causi (1896-1977) fut un dirigeant du Parti (...)
  • lire la suite
  • • Christine Mussard, L’obsession communale. La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien, 1884-1957,
  • Christine Mussard consacre une monographie dense et vivante, issue (...)
  • lire la suite
  • Compañeros
  • Le 27 juin 1973, l’Uruguay est à son tour victime d’un (...)
  • lire la suite
  • • Comment exposer l'art soviétique ?
  • Si de nombreux colloques sont venus émailler les commémorations (...)
  • lire la suite
  • • Laurent Gutierrez, Patricia Legris (dir.), Le Collège unique. Éclairages socio-historiques sur la loi du 11 juillet 1975,
  • Ce livre est issu d’un séminaire qui s’est tenu en 2015 (...)
  • lire la suite
  • • Evgeny Finkel, Ordinary Jews. Choice and Survival During the Holocaust,
  • La Shoah et sa mémoire nous hantent. Pourtant, parmi (...)
  • lire la suite
  • • Alexandre Marchant, L’impossible prohibition. Drogues et toxicomanie en France, de 1945 à nos jours,
  • L’impossible prohibition est une fascinante enquête historique qui étudie (...)
  • lire la suite
  • • Sylviane de Saint Seine, La Banque d’Angleterre. Une marche erratique vers l’indépendance, 1977-2007
  • Aux spécialistes des banques centrales, l’ouvrage de Sylviane de Saint Seine (...)
  • lire la suite
  • • Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981)
  • L’autogestion a fasciné une partie considérable de la gauche (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Debruyne, «Femmes à Boches». Occupation du corps féminin dans la France et la Belgique de la Grande Guerre,
  • « Bochasse », « paillasses à boches », « pouyes » ou encore « femmes à Boches », autant de termes, (...)
  • lire la suite
  • • Anatole Le Bras, Un enfant à l’asile. Vie de Paul Taesch (1874-1914),
  • C’est en dépouillant des dossiers médicaux dans le cadre de (...)
  • lire la suite
  • • Emmanuel Garnier, L’empire des sables. La France au Sahel 1860-1960,
  • Comment l’histoire coloniale peut-elle expliquer la situation politique actuelle (...)
  • lire la suite
  • • Renaud Meltz, Pierre Laval, un mystère français,
  • Après le Pétain[1] de Bénédicte Vergez-Chaignon, le monumental Pierre (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670