Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

The Persistence of Anglo-Saxonism in Britain and the origins of Britain’s appeasement policy towards Germany

Robert Boyce

Depuis le XIVe siècle, les Britanniques se considèrent comme des Anglo-Saxons. Les historiens britanniques du le XIXe siècle ont encouragé ce mythe des origines, qui a été renforcé par l'intérêt scientifique et pseudo-scientifique . En conséquence, la déclaration de guerre de 1914 contre leurs cousins germaniques et anglo-saxons et l’alliance avec les puissances latines et slaves posa problème. Leur détermination à éviter à nouveau cette situation a conduit à une politique d’apaisement l'Allemagne, qui s'est poursuivie au moins jusqu'en 1939.


La mouvance radicale et radicale-socialiste sous la Ve République, marge centriste ou centre marginalisé ?

Frédéric Fogacci

Le déclin politique du radicalisme sous la Ve République s’explique-t-il uniquement par un système électoral et un contexte politique peu favorables, ou peut-il être relié à l’échec de la mise en place d’un projet politique centriste ? Pour répondre à cette question, on développera deux hypothèses. La première est que le parti radical n’est pas dans la capacité à tirer les conséquences politiques du passage à la Ve République : certaines de ses faiblesses, comme sa faible structuration idéologique, deviennent alors criantes face à des partenaires et des adversaires mieux pourvus. Cependant, le parti souffre également de chercher son salut politique moins par une refondation que par la mise en place de larges systèmes d’alliance qui s’avèrent finalement émollients pour son identité politique et démobilisants tant pour les élus que pour les militants.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite
  • • Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle
  • Dans cet ouvrage tiré de son habilitation à diriger des (...)
  • lire la suite
  • • Maria Grazia Meriggi, Entre fraternité et xénophobie. Les mondes ouvriers parisiens dans l’entre-deux-guerres et les problèmes de la guerre et de la paix,
  • Maria Grazia Meriggi, professeure à l’Université de Bergame, spécialiste (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670