Histoire@Politique : Politique, culture et société

Vari@rticles

L'Etat et la culture des immigrés, 1974-1984

Angéline Escafré-Dublet

Couverture du catalogue de l'exposition "Les Enfants de l'Immigration", du 18 janvier au 23 avril 1984, au Centre Georges Pompidou (Baux Véronique, Chapelle Josée, "Les Enfants de l'Immigration : catalogue de l'exposition", Paris, Centre de Création Industrielle, 1984). Le catalogue est consultable à la BPI et BNF.L’histoire des politiques françaises d’immigration est restée jusqu’à présent silencieuse sur la relation de l’Etat français aux cultures des immigrées. Or, l’Etat s’est montré soucieux d’intervenir dans l’intégration culturelle des immigrés à travers la mise en œuvre de politiques spécifiques dès le milieu des années 1970. L’article retrace les différentes étapes de la prise en compte des besoins culturels spécifiques des immigrés : de la valorisation des cultures d’origine à l’invention d’une politique culturelle d’intégration. Il met en perspective la création d’un modèle français d’intégration.


François Mitterrand et l'Allemagne, 1981-1995

Marion Gaillard

La présidence de François Mitterrand a été marquée par un rapprochement franco-allemand sans précédent, symbolisé par la poignée de main de Verdun. C’est durant son double septennat que la coopération entre les deux pays, héritée des décennies précédentes, a pris toute son ampleur. Or, la politique allemande de François Mitterrand s’inscrit dans sa vision globale de ce que sont les intérêts de la France, c’est-à-dire le maintien de la paix à travers la réconciliation avec l’Allemagne et l’intensification de la construction européenne, dont Bonn est par ailleurs la clé. Le couple franco-allemand est ainsi un outil au service de l’Europe, elle-même conçue comme le levier de la puissance française et l’assurance d’un avenir pacifique.


La France, le Canada et l'émergence du Québec sur la scène internationale. L'affaire de Libreville (1967-1968)

Frédéric Zoogones

« Inapproprié », « On ne s’ingère pas dans les affaires d’un pays ami ». C’est par ces remarques que la classe politique canadienne a accueilli les propos de l’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle, lorsqu’elle s’est dit favorable à la souveraineté du Québec, le 23 janvier 2007. Réaction disproportionnée ? Pas vraiment : le statut du Québec est un sujet de tension perpétuelle entre Ottawa et Paris, depuis que Charles de Gaulle a lancé son fameux « Vive le Québec libre » du haut du balcon de l’hôtel de ville de Montréal, le 24 juillet 1967. Moins d’un an après, la conférence de Libreville de 1968 est l’occasion d’un nouvel accroc entre la France et le Canada avec le Québec comme arbitre. Cet article revient sur ce coup d’éclat du couple franco-québécois qui a profondément irrité le gouvernement central d’Ottawa.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Comptes rendus

  • • Camille Creyghton, Résurrections de Michelet. Politique et historiographie en France depuis 1870
  • Cet ouvrage est dû à une enseignante et chercheuse (...)
  • lire la suite
  • • Bernard Lachaise, Georges Pompidou : avec de Gaulle 1944-1959
  • Spécialiste reconnu de l’histoire du gaullisme, tant pour le (...)
  • lire la suite
  • • Lutz Raphael, Jenseits von Kohle und Stahl. Eine Gesellschaftsgeschichte Westeuropas nach dem Boom
  • One of the most successful and widely discussed collaborative (...)
  • lire la suite
  • • Audrey Kichelewski, Judith Lyon-Caen, Jean-Charles Szurek, Annette Wieviorka (dir.), Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique
  • In February 2019, the EHESS hosted a Polish-French symposium on (...)
  • lire la suite
  • • Michel Auvray, Histoire des Citoyens du Monde. Un idéal en action de 1945 à nos jours
  • Historien et journaliste, Michel Auvray est spécialiste des relations (...)
  • lire la suite
  • Une vie secrète (La trinchera infinita)
  • Des millions de personnes ont, du fait de la pandémie (...)
  • lire la suite
  • • Simon Catros, La guerre inéluctable. Les chefs militaires français et la politique étrangère, 1935-1939
  • L’ouvrage est issu d’une thèse de doctorat dirigée par (...)
  • lire la suite
  • • Christophe Portalez, Alfred Naquet et ses amis politiques. Patronage, corruption et scandale en République (1870-1898)
  • Bien qu’Alfred Naquet ne soit pas une figure politique (...)
  • lire la suite
  • • Paolo Carusi, Les partis politiques italiens de l’unité du pays à nos jours
  • L’ouvrage de Paolo Carusi a connu plusieurs rééditions en (...)
  • lire la suite
  • • Rachel Applebaum, Empire of Friends. Soviet Power and Socialist Internationalism in Cold War Czechoslovakia
  • Historienne de l’Union soviétique et de l’Europe centrale, Rachel (...)
  • lire la suite
  • • Réflexions autour d’une exposition et de son catalogue : «Otto Freundlich (1878-1943), la révélation de l’abstraction»
  • En 1937 s’ouvre à Munich l’exposition itinérante « Art dégénéré », événement (...)
  • lire la suite
  • • Julian Jackson, De Gaulle. Une certaine idée de la France
  • Certains seront tentés de dire : « Encore une biographie de (...)
  • lire la suite
  • Mr Jones au pays des Soviets
  • L’Ombre de Staline de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland (née en 1948) met en (...)
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670