Histoire@Politique : Politique, culture et société

Comptes rendus
   

Photographier après la guerre. France-Allemagne (1945-1955)

Expositions | 28.05.2008 | Rémi Parcollet

Le Jeu de paume, en association avec la collection de la médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, a proposé, à l’Hôtel de Sully (du 4 décembre 2007 au 17 février 2008), une exposition intitulée « Résonances 1. Photographier après la guerre. France-Allemagne. 1945-1955 ».


Raffael Scheck, Une saison noire. Les massacres des tirailleurs sénégalais, mai-juin 1940,

Ouvrages | 13.05.2008 | Eric Alary

 Voici comblée une lacune surprenante de l’historiographie française concernant la Seconde Guerre mondiale. On la doit à l’universitaire américain Raffael Scheck. Au fil de quatre chapitres, ce spécialiste de l’Allemagne contemporaine livre une enquête minutieuse sur le massacre de 1 500 à 3 000 soldats noirs africains par la Wehrmacht, pendant la campagne de France, et ce à l’aide de sources françaises et allemandes.


Jean-Marc Moriceau, Histoire du méchant loup. 3 000 attaques sur l'homme en France, XVe-XXe siècles,

Ouvrages | 13.05.2008 | Damien Baldin

Cet ouvrage est à mettre entre les mains de tous car il montre avec la plus grande clarté les mécanismes de l’opération historique et l’utilité sociale de l’activité historienne. L’auteur s’est saisi d’un débat de société qui est né avec la réintroduction du loup en France à la fin du XXe siècle.


Allemagne, les années noires,

Ouvrages | 13.05.2008 | Nicolas Beaupré

Du 31 octobre 2007 au 4 février 2008, le musée Maillol a présenté avec un grand succès une exposition intitulée « Allemagne, les années noires »  centrée sur la Grande Guerre et ses conséquences à travers 250 œuvres d’artistes majeurs des avant-gardes allemandes de 1914 à 1930. Un catalogue comprenant la plupart des œuvres exposées a été édité à cette occasion. Elles y sont précédées par trois articles plutôt informatifs écrits par Bertrand Lorquin, Annette Vogel, commissaires de l’exposition, et Hans Wilderotter, historien.


Enrico Fenzi, Armes et bagages. Journal des Brigades rouges,

Ouvrages | 22.04.2008 | Isabelle Sommier

 Plus qu’une histoire à proprement dit des Brigades rouges (BR), même si évidemment il l’éclaire, l’ouvrage Armes et bagages. Journal des Brigades rouges, est un récit de l’intérieur d’une des pages les plus importantes, mais aussi les plus sombres de l’histoire italienne, les années de Plomb.


« Georges Pompidou et Mai 1968 »

Colloques | 22.04.2008 | Jérôme Pozzi

 Dans le cadre des différentes manifestations liées au quarantième anniversaire de mai 1968, l’Association Georges Pompidou (AGP) a organisé, le 14 mars 2008, un colloque consacré à « Georges Pompidou et mai 1968 ». Dans la prestigieuse salle Colbert de l’Assemblée nationale, les communications ont été suivies avec attention par un public nombreux et de riches débats ont pu se dérouler entre historiens, acteurs et témoins privilégiés des événements, à l’instar de Marie-France Garaud, Olivier Stirn, Jacques Larché ou encore Jean-Bernard Raimond.


Constantin Goschler, Philipp Ther et Claire Andrieu, Spoliations et restitutions des biens juifs, Europe, XXe siècle,

Ouvrages | 22.04.2008 | Florent Le Bot

 La question des spoliations antisémites et des restitutions absorbe décidément la recherche historique. Cet ouvrage collectif, reprise actualisée d’une publication allemande de 2003, a d’abord pour ambition de nourrir les travaux encore à venir. En effet, il ne s’agit pas tant d’établir le catalogue des connaissances acquises en la matière (les quelques 175 références bibliographiques référencées en fin d’ouvrage en illustrent l’impossibilité), mais de fixer quelques points de comparaison permettant de contribuer à embrasser le processus à diverses échelles.


Hélène Berr, Journal, préface de Patrick Modiano,

Ouvrages | 09.04.2008 | Jean-Marc Dreyfus

Dès sa publication, le journal d’Hélène Berr a trouvé un large public, qui a été justement ému par la sensibilité qui se dégage de ce beau texte, miraculeusement sauvé de la catastrophe. Hélène Berr est une jeune fille parisienne, étudiante à la Sorbonne, issue de la bourgeoisie juive assimilée. Elle a passé toute l’Occupation à Paris et a été arrêtée avec ses parents dans leur appartement de l’Avenue Elysée-Reclus le 8 mars 1944. Tous les trois sont déportés à Auschwitz, rentrent dans le camp (ils ne sont pas assassinés à leur arrivée). Raymond et Antoinette Berr meurent, l’un à Monowitz, l’autre à Birkenau. Hélène fait la marche de la mort et succombe d’épuisement à Bergen-Belsen. Durant des années, avec parfois de longues interruptions, Hélène a tenu un journal intime.


« Construction européenne, histoire et images des origines. La question de l'européanisme »

Colloques | 07.04.2008 | Christophe Le Dréau

L’équipe du MIMMOC (Mémoire, identités et marginalités dans le monde occidental contemporain) de l’université de Poitiers s’est attelée à un travail de longue haleine en organisant, le 14 décembre 2007, sa deuxième journée d’études sur le thème de la « Construction européenne, histoire et images des origines », prélude à un prochain colloque, en 2009 ou 2010, sur cette même question. Initiées par des civilisationistes, ces rencontres se distinguent d’ores et déjà par leur volonté de s’ouvrir à toutes les disciplines. Ainsi, aux côtés des spécialistes de la civilisation allemande ou espagnole, se sont retrouvés des philosophes et des historiens. La transdisciplinarité a accouché, à cette occasion, de communications aux contenus et aux problématiques parfois fort éloignés, avec cependant de belles occasions de dialogue.


Daniel Azuélos, L'entrée en bourgeoisie des Juifs allemands ou la paradigme libéral (1800-1933),

Ouvrages | 02.04.2008 | Dorothea Bohnekamp

Partant d’une interrogation sur la particularité et les paradoxes de la « symbiose judéo-allemande », l’auteur nous livre ici une histoire de l’affinité fragile entre germanité et judéité à travers un fascinant panorama littéraire. C’est en effet le rôle cardinal de la Bildung - éducation de soi et appropriation de la culture allemande - qui a rapproché tout au long du XIXe siècle la pensée juive de la pensée allemande en même temps qu’elle a scellé l’entrée des Juifs dans la bourgeoisie. Pour l’auteur, ce vecteur d’acculturation recouvre dès lors une double fonction intégrative : à la fois lien intime des Juifs à la culture allemande, elle fonde aussi l’histoire de l’assimilation aux valeurs libérales de la bourgeoise allemande.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois - samedi 7 octobre 2017
  •  « La politique scientifique en France au 20e siècle entre État (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670