Histoire@Politique : Politique, culture et société

Comptes rendus
   

Patrick Cabanel, Le tour de la Nation par des enfants. Romans scolaires et espaces nationaux (XIXe-XXe siècles),

Ouvrages | 01.06.2008 | Christian Amalvi

On connaît le vif intérêt de Patrick Cabanel pour les fondements de la question nationale en Europe au XIXe siècle et pour les problèmes de l’éducation à l’époque contemporaine. Auteur, en 2002, chez Belin, de La République du certificat d’études, il a décidé, cette fois, de croiser les récits de l’école et de la nation en analysant les livres de lecture courante, qui ont pris la forme de tours de la nation afin de mieux propager chez les enfants les valeurs nationales, et de leur permettre d’identifier commodément leur pays, ses paysages emblématiques, ses activités, ses grands hommes, et ses frontières naturelles.


Fabrice Grenard, La France du marché noir (1940-1949),

Ouvrages | 01.06.2008 | Philip Nord

The Occupation-era is known in English as “the dark years”. There were many things that made the period a somber one, not least of all the black market, which is the subject of Fabrice Grenard’s new book. In all periods of economic difficulty, irregular commercial dealings recrudesce, but they assumed massive proportions in wartime France. Grenard estimates that 20-40 % of all agricultural production in 1943 found its way to consumers through black market channels.


Catherine Gousseff, L'exil russe. La fabrique du réfugié apatride,

Ouvrages | 01.06.2008 | Alexandre Sumpf

On a beaucoup fantasmé sur l’émigration russe blanche en France. Au-delà des clichés tenaces et des mythes véhiculés par les Russes eux-mêmes, Catherine Gousseff propose une approche raisonnée d’un phénomène au confluent de l’histoire des mouvements de population européenne après la Grande Guerre, de l’histoire de la politique migratoire des autorités françaises ou de celle de la formation du statut de réfugié pour le cas particulier russe. L’enjeu consiste aussi à revisiter l’histoire interne des réfugiés russes en France au travers de leurs organisations, de leurs trajectoires globales et de certaines destinées exemplaires.


Derniers souvenirs. Objets des camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande, 1941-1942

Expositions | 28.05.2008 | Emmanuel Debono

Un porte-plume en bois sur lequel a été gravé « à ma petite Anny chérie de son Maurice » ; quelques fleurs et deux petits médaillons incrustés de part et d’autre de la dédicace : la photographie d’Anny Klein et celle de Maurice Einhorn, ce Polonais de 19 ans qui a adressé ce « souvenir » du camp de Pithiviers (Loiret) à sa fiancée. Interné le 14 mai 1941, à la suite de la rafle dite « du billet vert » – en référence à la forme des convocations adressées par la Préfecture de police à plus de 6 700 Juifs et auxquelles 3 700 Juifs répondent effectivement –, Maurice Einhorn connaît l’étape du Loiret avant d’être déporté, le 17 juillet 1942, par le convoi n°6, vers Auschwitz où il périra.


« Le phénomène ligueur dans la France de la IIIe République »

Colloques | 28.05.2008 | Anne-Laure Anizan

 Les 11 et 12 mars 2008, Olivier Dard et Nathalie Sévilla ont organisé, à l’université de Metz, un colloque intitulé « Le phénomène ligueur dans la France de la IIIe République, approches transversales ».


Photographier après la guerre. France-Allemagne (1945-1955)

Expositions | 28.05.2008 | Rémi Parcollet

Le Jeu de paume, en association avec la collection de la médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, a proposé, à l’Hôtel de Sully (du 4 décembre 2007 au 17 février 2008), une exposition intitulée « Résonances 1. Photographier après la guerre. France-Allemagne. 1945-1955 ».


Raffael Scheck, Une saison noire. Les massacres des tirailleurs sénégalais, mai-juin 1940,

Ouvrages | 13.05.2008 | Eric Alary

 Voici comblée une lacune surprenante de l’historiographie française concernant la Seconde Guerre mondiale. On la doit à l’universitaire américain Raffael Scheck. Au fil de quatre chapitres, ce spécialiste de l’Allemagne contemporaine livre une enquête minutieuse sur le massacre de 1 500 à 3 000 soldats noirs africains par la Wehrmacht, pendant la campagne de France, et ce à l’aide de sources françaises et allemandes.


Jean-Marc Moriceau, Histoire du méchant loup. 3 000 attaques sur l'homme en France, XVe-XXe siècles,

Ouvrages | 13.05.2008 | Damien Baldin

Cet ouvrage est à mettre entre les mains de tous car il montre avec la plus grande clarté les mécanismes de l’opération historique et l’utilité sociale de l’activité historienne. L’auteur s’est saisi d’un débat de société qui est né avec la réintroduction du loup en France à la fin du XXe siècle.


Allemagne, les années noires,

Ouvrages | 13.05.2008 | Nicolas Beaupré

Du 31 octobre 2007 au 4 février 2008, le musée Maillol a présenté avec un grand succès une exposition intitulée « Allemagne, les années noires »  centrée sur la Grande Guerre et ses conséquences à travers 250 œuvres d’artistes majeurs des avant-gardes allemandes de 1914 à 1930. Un catalogue comprenant la plupart des œuvres exposées a été édité à cette occasion. Elles y sont précédées par trois articles plutôt informatifs écrits par Bertrand Lorquin, Annette Vogel, commissaires de l’exposition, et Hans Wilderotter, historien.


Enrico Fenzi, Armes et bagages. Journal des Brigades rouges,

Ouvrages | 22.04.2008 | Isabelle Sommier

 Plus qu’une histoire à proprement dit des Brigades rouges (BR), même si évidemment il l’éclaire, l’ouvrage Armes et bagages. Journal des Brigades rouges, est un récit de l’intérieur d’une des pages les plus importantes, mais aussi les plus sombres de l’histoire italienne, les années de Plomb.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670