Histoire@Politique : Politique, culture et société

Comptes rendus
   

François Dubasque, Jean Hennessy (1874-1944). Argent et réseaux au service d'une nouvelle République,

Ouvrages | 04.07.2008 | Anne-Laure Anizan

François Dubasque nous livre la biographie d’un homme politique atypique. Jean Hennessy, fils de famille qui tire son immense fortune du commerce du cognac, se lance dans la vie politique à l’heure où sa démocratisation est bien entamée. Il débute à droite de l’échiquier, mais glisse progressivement vers la gauche. Parlementaire pendant vingt-six ans, il n’est pourtant ni un décideur de premier plan, ni un homme d’État. La capacité d’Hennessy à proposer des réformes et à leur être fidèle fait tout l’intérêt du personnage. Elle est une clef de lecture essentielle pour comprendre le parcours de celui qui a bien souvent mis sa tactique politique au service de son projet réformateur. Elle permet également de prendre la mesure de l’influence multiforme exercée dans le débat national. Ce n’est pas le moindre des mérites de ce livre que de nous restituer dans toute leur complexité la nature des réseaux auxquels Hennessy appartenait et les modalités d’action mises en œuvre pour servir ledit projet réformateur.


Jean-Louis Margolin, L'armée de l'empereur. Violences et crimes du Japon en guerre, 1937-1945, et, Iris Chang, Le viol de Nankin,

Ouvrages | 04.07.2008 | Fabrice Virgili

Deux ouvrages portant sur les crimes commis par l’armée japonaise ont été publiés au cours de l’année 2007. Dès la couverture, ils se distinguent, s’ils reprennent tous deux le rond rouge du drapeau japonais, l’un nous montre des victimes levant les bras, l’autre les bourreaux à l’œuvre exécutant des prisonniers à la baïonnette. Le premier est la traduction de l’ouvrage de la journaliste sino-américaine Iris Chang publié en 1997 sous le titre The Rape of Nanking : The forgotten Holocaust of World War II. La somme de Jean-Louis Margolin sur l’armée japonaise durant la guerre de 1937-1945 a été distinguée par le prix Augustin Thierry des 10e « Rendez-vous de l’Histoire de Blois ».


« Florilège : les grands documents qui ont fait la France »

Expositions | 03.07.2008 | Emmanuel Naquet

L'Armoire de fer, 1791, au centre des Grands Dépôts des Archives nationalesTout historien sait au moins une vérité : le document ne se dévoile qu’à travers les questions qu’on lui pose et les réponses que l’on propose. D’où un premier étonnement quant à l’intitulé de cette exposition, organisée du 17 octobre 2007 au 29 juin 2008 à l’hôtel de Soubise par le musée de l’Histoire de France, et qui s’apparente à tout le moins à un défi. Or ce défi, les Archives nationales l’ont relevé, permettant aux deux commissaires, Ariane James-Sarazin et Elsa Marguin-Hamonet, d’offrir aux publics parisiens quelques-uns des trésors préservés par l’institution.


Autour du congrès de l'Europe à La Haye (1948-2008)

Colloques | 03.07.2008 | Jenny Raflik

L’Europe, dominée par des principes techniques et économiques, « ne fait plus rêver ». En outre, dans une Europe à 27, le 9 mai 1950 ne fonctionne plus comme lieu de mémoire commun. C’est sur la base de ce double constat que Jean-Michel Guieu (université Paris I-Panthéon Sorbonne) et Christophe Le Dréau (université Paris I-Panthéon-Sorbonne), les organisateurs du colloque international réuni du 15 au 17 mai 2008 à Paris, se sont demandé si le congrès de La Haye pouvait constituer un lieu de mémoire de l’Europe unie.


M. R. D. Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le service secret britannique d'action. SOE en France, 1940-1944,

Ouvrages | 02.07.2008 | Sébastien Albertelli

 Les historiens britanniques s’intéressent traditionnellement davantage aux services secrets que leurs homologues français. Ainsi les études de qualité consacrées à l’Intelligence Service ne sont-elles pas rares, malgré la fermeture de ses archives. Le cas du SOE est un peu singulier puisque ce service secret, créé en 1940, fut dissous aussitôt après la guerre. A la fin des années 1940, William Mackenzie retraça son histoire à partir des archives officielles, mais la matière de son ouvrage fut jugée si sensible que le document resta classifié pendant cinquante ans, pour n’être finalement publié qu’en 2000. On mesure dans ces conditions l’importance que revêtit la publication du livre que M.R.D. Foot consacra à l’activité du SOE en France.


« Les Etats-Unis entre uni-multilatéralisme, de Woodrow Wilson à Georges W. Bush »

Colloques | 30.06.2008 | Jenny Raflik et Emilia Robin-Hivert

Les 18 et 19 janvier 2008 avait lieu le colloque annuel de l’Observatoire de la politique étrangère américaine (OPEA) placé sous la direction scientifique de Pierre Mélandri et de Serge Ricard. Il s’agissait de s’interroger sur la politique extérieure américaine tout au long du XXe siècle et ses hésitations entre uni- et multilatéralisme. Les interventions ont mis en valeur l'ambivalence permanente de la politique américaine, tiraillée entre ces deux dimensions. Les discussions ont posé la question suivante : le wilsonisme est-il un slogan sans contenu, servant à couvrir des agissements contraires au wilsonisme d'origine ?


Anne Dulphy, Christine Manigand, La France au risque de l'Europe,

Ouvrages | 30.06.2008 | Jean-Michel Guieu

Rédigé au lendemain du référendum négatif du 29 mai 2005 et publié significativement dans une collection universitaire baptisée « L’Histoire au présent », l’ouvrage d’Anne Dulphy et Christine Manigand constitue par bien des aspects un essai d’histoire immédiate, visant à éclairer par la perspective historique le rejet français du projet de traité constitutionnel européen.


Simone Veil, Une vie,

Ouvrages | 01.06.2008 | Bibia Pavard

L’autobiographie que Simone Veil vient de publier en novembre 2007 est un événement au sens plein du terme. Evénement médiatique si l’on en juge par l’écho que le livre a reçu dans les médias, rappelant à quel point son auteure est une figure populaire. Evénement éditorial par le succès de librairie qu’il représente. Evénement pour les historiens si l’on considère son apport  pour quiconque s’intéresse à l’histoire du génocide des juifs de France, de la vie politique française du second XXe siècle, des femmes en politique, de l’Union européenne.


Patrick Cabanel, Le tour de la Nation par des enfants. Romans scolaires et espaces nationaux (XIXe-XXe siècles),

Ouvrages | 01.06.2008 | Christian Amalvi

On connaît le vif intérêt de Patrick Cabanel pour les fondements de la question nationale en Europe au XIXe siècle et pour les problèmes de l’éducation à l’époque contemporaine. Auteur, en 2002, chez Belin, de La République du certificat d’études, il a décidé, cette fois, de croiser les récits de l’école et de la nation en analysant les livres de lecture courante, qui ont pris la forme de tours de la nation afin de mieux propager chez les enfants les valeurs nationales, et de leur permettre d’identifier commodément leur pays, ses paysages emblématiques, ses activités, ses grands hommes, et ses frontières naturelles.


Fabrice Grenard, La France du marché noir (1940-1949),

Ouvrages | 01.06.2008 | Philip Nord

The Occupation-era is known in English as “the dark years”. There were many things that made the period a somber one, not least of all the black market, which is the subject of Fabrice Grenard’s new book. In all periods of economic difficulty, irregular commercial dealings recrudesce, but they assumed massive proportions in wartime France. Grenard estimates that 20-40 % of all agricultural production in 1943 found its way to consumers through black market channels.


imprimer

Newsletter

  • Consultez fréquemment les rubriques dynamiques de cette colonne. Elles sont régulièrement mises à jour.

Champ libre

  • Histoire@Politique fête ses 10 ans
  • Conférence de Jessica Gienow Hecht, mardi 6 juin 2017 à 17h00 (Centre d’histoire (...)
  • lire la suite
  • Histoire@Politique est également disponible sur CAIRN
  • lire la suite

Partager

  • ISSN 1954-3670